- LE FORUM DONT TU ES LE HEROS -

QG de sa grand-mère la chouette croisée son grand-père l'hippocampe. Repaire qui gère sa fougère. Sanctuaire du mitigé cochon-d'inde.
Espace d'entraide, communauté ouverte et soudée, lieu de discussions en tous genres.
 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le topic dont vous êtes le héros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Asczdv
Modo
avatar

Masculin
Age : 25
Messages : 3015

MessageSujet: Le topic dont vous êtes le héros   Jeu 25 Sep 2014 - 22:20

Mes chers confrères, mes chères consœurs
(et toi aussi, Invité jag tu es des notres dans nos cœurs)




J'ai eu une idée très récemment, ce soir, d'un topic. Et je me dis, pourquoi pas. Plus on est de fous, plus on rit, je suis déjà pas mal crazy, on va donc bien se marrer ! On est sur le topic dont on est le Invité héros et on a pas de topic du même genre !?



L'idée, c'est un jeu qui pourrait être sympa, surtout quand on a une confrérie de psychopathes schizophrènes tarés du nœud papillon (ou du slip, pour certains... ou des deux, pour Invité (...) ). Je sais pas ce que ça va donner, je sais pas si je suis le meilleur pour le lançer, mais ranafout, si vous pensez être meilleurs que moi :
1) Vous avez probablement raison
2) Vous pouvez toujours créer un sujet du même genre, vu qu'on pourra pas jouer 2 parties en simultanée sur le même topic



Bon, je parle d'un jeu, mais quel jeu, quoi, quand, comment ? Ask, on capte rien à ce que tu dis encore une fois ! Je comprends et j'accepte vos critiques (pour toi Invité, j'hésite  :evilqueen: ).
Ouais, j'ai utilisé { USERNAME }, j'ai rien contre toi en particulier Invité... mais si ça en fait réagir, ça me fera bien marrer, donc voila :-o

Bon j'y viens, c'est pas la peine d'être si impatient !



Voilà l'idée de base : pourquoi ne pas faire un topic du même style que les "livres dont vous êtes le héros" ? Une histoire interactive, un genre de jeu de rôle où il n'y a qu'un maître du jeu, et des joueurs qui essayent d'arriver (en un seul morceau) à la fin de l'intrigue développée par le maître du jeu a choisit.

Ce que je propose n'est pas un jeu de rôle. Pas exactement.

Je propose une version réduite. Il n'y a qu'un personnage, et tous les joueurs le contrôlent. En quelque sorte, on joue réellement un schizophrène. A vous ensuite de vous débrouiller pour aller jusqu'au bout de l'histoire : vous proposez des actions, et le maître du jeu en réponse vous donne les conséquences de ces actions, et vous amène jusqu'à la fin de son intrigue.
Vous ne contrôlez que le personnage, le maître du jeu contrôle le reste de l'environnement.

Quelques règles, pour assurer le bon déroulement d'une partie :


  • Une seule partie à la fois

  • Vous proposez des actions comme vous voulez, vous larguez vos idées, vos propositions. Que ce soit "qu'est ce qu'on peut voir d'ici ?" ou "faisons 50 pompes sur le petit doigt", hésitez pas, même si quelqu'un a déjà posté !

  • Si quelqu'un propose une action, que vous n'êtes pas d'accord avec sa proposition (voire que vous voulez faire le contraire) n'hésitez pas à exprimer votre désaccord. Si le maître du jeu à déjà répondu, trop tard, l'action est passée ! Sinon, vous pouvez la mettre en défaut.

  • Dans ce cas, le maître du jeu attendra que vous trouviez un compromis ou une décision plus ou moins majoritaire. A lui de gérer pour que les discussions ne s'éternisent pas. Soit il tranche, soit il ajoute un élément dans l'environnement pour forcer la décision (à lui de gérer)

  • Si vous êtes maître du jeu : ne pas laisser la discussion durer trop longtemps si le consensus met du temps à venir : ça évitera de tourner en rond autour d'une décision... faites en sorte de forcer les gens dans une direction au pire

  • Si vous êtes maître du jeu : essayez de ne pas faire durer ça trop longtemps, à moins que ça plaise à tout le monde ou que vous avez une idée du tonnerre, vu qu'il serait bien d'enchaîner les histoires Smile


C'est cool, c'est classe, tout le monde peut jouer, on peut faire une pause si on a plus envie/plus le temps, on peut juste attendre la prochaine intrigue si celle qui se passe au moment M ne nous plaît pas trop, on a qu'à lire le topic pour voir l'histoire et pouvoir se rajouter dans le jeu, niquel chrome ! Il manque plus que des bonnes idées d'intrigues. Je dirais pas que je suis le meilleur pour ça, mais on va bien commencer par quelque chose !



Après avoir rêvé d'Hello Kitty sur le dos de Nyan Cat au rythme de Chocolate Rain, un rêve qui a semblé durer des heures, vous vous réveillez. La première chose que vous sentez, c'est votre propre haleine. Qu'est ce que vous avez bien pu manger qui s'est transformé en quelque chose de si pestilentiel ? Vous sentez votre cœur battre au niveau de vos tempes. Migraine. En entamant le mouvement pour vous recouvrir la bouche d'une de vos mains pour tenter de stopper la diffusion de l'odeur, vous vous rendez compte de deux choses. Premièrement, vos bras sont bien courbaturés. Ensuite, vous n'êtes plus sur de l'origine de l'odeur : vous avez les mains pleines de sang.




EDIT : suite à une série de question sur le topic et en MP, je me permet de clarifier certaines choses. J'ai aussi modifié le reste du post, en espérant qu'il soit plus clair.

  • Ce n'est PAS un jeu de question réponse, mis à part si le maître du jeu le demande. L'intérêt c'est de balancer plein d'idées, de brainstormer et d'arriver ensemble à la fin de l'histoire. Question/réponse, c'est trop individuel.
  • A moins que le maître du jeu mentionne le contraire, balancez vos idées ! C'est à lui de gérer ce qu'il se passe. Le seul truc, c'est que si vous n'êtes pas d'accord avec l'action proposée par quelqu'un, vous pouvez le dire ! Et vous mettre d'accord.
  • Le maître du jeu et le maître de la partie, c'est dans le nom. Pas de soucis, vous êtes là pour jouer, il/elle est là pour gérer. J'essaye de donner des règles générales, qui sont donc malheureusement floues puisque le maître du jeu peu imposer ce qu'il veut. Il peut vous demander de répondre uniquement en alexandrin si il veut.
  • La discussion éventuelle sur les décisions se fait sur le topic ! C'est ici que ça se passe, pas besoin de MP ! Dans ce jeu, vous jouez tous le même personnage, pas besoin de petites cachotteries :p il faut aussi que le maître du jeu puisse voir ce que vous faites, donc si vous voulez discuter d'une décision, faites le sur le topic ^^
  • Vous contrôlez le personnage, le maître du jeu contrôle tout le reste. Vous décidez des actions du héros (exemple : aller dans la salle de bain) et vous pouvez me demander ce que peux voir/sentir/toucher/etc... le héros. Vous évoluez dans le monde créé par le maître du jeu. La différence entre un "... dont vous êtes le héros" et ça, c'est qu'ici, le maître du jeu ne vous impose pas forcément de choisir entre plusieurs actions : vous pouvez plus ou moins tout faire.
  • On est dans le topic flood, vous pouvez poster des messages qui ne sont pas des propositions. Restriction tout de même : rester dans le domaine du jeu. On peut parler de ce qui se passe, sans proposer quelque chose par exemple Smile

  • Enfin, si vous pensez encore, à la fin de la lecture de ce post, que je suis obsédé par vous et que je vous kiffe grave et que je veux vous épouser... Vous avez tort (sauf si c'est toi, Invité <3 ). Je copie paste un pitit truc écrit en tout pitit au milieu du post :
    "Ouais, j'ai utilisé { USERNAME }, j'ai rien contre toi en particulier Invité... mais si ça en fait réagir, ça me fera bien marrer, donc voila :-o"
    Pour ceux qui ne savent pas, { USERNAME } sans les espaces affiche le pseudo de la personne en train de lire Smile. Ca en a fait réagir, ça m'a fait marrer, j'ai plus de raison de laisser ça inexpliqué greenface


The good times and the bad times both will pass. It will pass. It will get easier. But the fact that it will get easier does not mean that it doesn’t hurt now. And when people try to minimize your pain they are doing you a disservice. And when you try to minimize your own pain you’re doing yourself a disservice. Don’t do that. The truth is that it hurts because it’s real. It hurts because it mattered. And that’s an important thing to acknowledge to yourself. But that doesn’t mean that it won’t end, that it won’t get better. Because it will. John Green.


Dernière édition par Asczdv le Ven 26 Sep 2014 - 16:17, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wild Weasel
Admin
avatar

Féminin
Age : 29
Messages : 6791

MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Ven 26 Sep 2014 - 7:55

Premier réflexe : la salle de bain. Si cadavre il y a, je l'ai surement emballé dans la baignoire. S'il n'y a rien, je pourrais contempler mon reflet dans le miroir et me débarbouiller en essayant de me remémorer la veille.


- Sometimes you win, sometimes you learn - John Maxwell
 
"God creates dinosaurs -> God destroys dinosaurs -> God creates man -> Man destroys God -> Man creates dinosaurs -> Dinosaurs eat man : Woman inherits the earth."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confreriedelabelette.forumactif.org
Kid.
Membre
avatar

Féminin
Age : 26
Messages : 3185

MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Ven 26 Sep 2014 - 14:15

[Juste une précision, c'est un peu comme une histoire qu'on écrirait tous ensemble ? Je crois que je vais voir la première histoire pour intervenir parce que je ne suis pas sûre d'avoir tout bien compris].


"- Vous voulez un whisky ?
- Oh, juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?"
La Cité de la Peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asczdv
Modo
avatar

Masculin
Age : 25
Messages : 3015

MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Ven 26 Sep 2014 - 14:25

J'ai clarifié certaines choses en éditant le premier post, j'espère que c'est plus clair Smile
C'est un peu comme une histoire qu'on écrit tous ensemble, c'est une manière de voir les choses. Sauf qu'il y a quand même un conteur (dans le cas présent, moi, mais ça changera une fois l'histoire terminée) qui sait ce qui se passe, et qui décide de ce la réaction de l'environnement.
Vous contrôlez le personnage, je contrôle tout le reste.

Dans le cas présent, la belette propose d'aller dans la salle de bain. Vous êtes tous la conscience du mec qui a les mains pleines de sang, vous savez pas pourquoi... moi si greenface vous pouvez prendre la décision d'aller dans la salle de bain, comme vous pouvez me demander si la couleur de votre pyjama.
De mon côté, je peux vous répondre ce que je veux, c'est moi qui contrôle tout le reste. Tout ce que je ne vous dit pas, vous ne le savez pas.

Vous décidez des actions du héros (exemple : aller dans la salle de bain) et vous pouvez me demander ce que peux voir/sentir/toucher/etc... le héros. Vous évoluez dans le monde créé par le maître du jeu.

Pour ce qui est de la proposition de la belette, je réponds bientôt ^^ (sauf si quelqu'un contredit sa proposition entre temps Smile )


The good times and the bad times both will pass. It will pass. It will get easier. But the fact that it will get easier does not mean that it doesn’t hurt now. And when people try to minimize your pain they are doing you a disservice. And when you try to minimize your own pain you’re doing yourself a disservice. Don’t do that. The truth is that it hurts because it’s real. It hurts because it mattered. And that’s an important thing to acknowledge to yourself. But that doesn’t mean that it won’t end, that it won’t get better. Because it will. John Green.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kid.
Membre
avatar

Féminin
Age : 26
Messages : 3185

MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Ven 26 Sep 2014 - 14:46

Je me dirige alors dans la salle de bain mais constate que rien n'a bougé. Je passe mes mains partout sur mon corps à la recherche d'éventuelles blessures puisque, je n'y ai pas pensé mais, ce sang pourrait-être le mien.
[J'ai compris ? Absurde]


"- Vous voulez un whisky ?
- Oh, juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?"
La Cité de la Peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asczdv
Modo
avatar

Masculin
Age : 25
Messages : 3015

MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Ven 26 Sep 2014 - 14:50

Pour le moment...:
 

Wild Weasel a écrit:
Premier réflexe : la salle de bain. Si cadavre il y a, je l'ai surement emballé dans la baignoire. S'il n'y a rien, je pourrais contempler mon reflet dans le miroir et me débarbouiller en essayant de me remémorer la veille.

Le réveil est difficile. L'odeur est persistante. Vous y pensez directement : la baignoire ? Vous devez allez vérifier. A peine debout, la douleur à la tête s'intensifie. Vous arrivez, en titubant, à l'entrée de ce que vous vous souvenez être la salle de bain.
Première surprise : pas de baignoire. Deuxième surprise : pas de cadavre. Vous vous traînez vers le lavabo. Dans le miroir, vous pouvez voir un visage ridé, creux et terne. Des cheveux incolores parsèment votre crâne reluisant. Encore du sang. Vous vous débarbouillez, mais nettoyez péniblement vos mains et votre visage, en essayant de vous remémorer la veille. Vous ne vous souvenez que d'un mal de tête, d'une odeur forte, et d'un chat bourré qui traverse des arc-en-ciel sur le dos d'un biscuit à tête de chat. Avant ça, rien.


The good times and the bad times both will pass. It will pass. It will get easier. But the fact that it will get easier does not mean that it doesn’t hurt now. And when people try to minimize your pain they are doing you a disservice. And when you try to minimize your own pain you’re doing yourself a disservice. Don’t do that. The truth is that it hurts because it’s real. It hurts because it mattered. And that’s an important thing to acknowledge to yourself. But that doesn’t mean that it won’t end, that it won’t get better. Because it will. John Green.


Dernière édition par Asczdv le Ven 26 Sep 2014 - 15:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asczdv
Modo
avatar

Masculin
Age : 25
Messages : 3015

MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Ven 26 Sep 2014 - 14:53

Kid. a écrit:
Je me dirige alors dans la salle de bain mais constate que rien n'a bougé. Je passe mes mains partout sur mon corps à la recherche d'éventuelles blessures puisque, je n'y ai pas pensé mais, ce sang pourrait-être le mien.
[J'ai compris ? ]

Presque, tu ne sais pas si rien a bougé :p tu n'as la maîtrise que de ton personnage.

Le truc, c'est que faire un histoire tous ensemble, c'est sympa, mais on sait pas trop où on va et parfois des gens ont des idées étranges, et c'est difficile de suivre un histoire cohérente. Voir, ça fait tout WTF.

Alors que là, c'est pas le cas. J'ai l'histoire en tête, c'est à vous de vous en sortir. Tu es le héros, le mec avec les mains en sang, c'est tout Smile

Je vais donc interpréter ton message comme
1) On va vers la salle de bain (déjà fait en réponse à la belette)
2) On checke si le sang n'est pas le nôtre : ça arrive :


Asczdv a écrit:
Pour le moment...:
 

Kid. a écrit:
Je passe mes mains partout sur mon corps à la recherche d'éventuelles blessures puisque, je n'y ai pas pensé mais, ce sang pourrait-être le mien.

Une autre idée vous vient à la tête. D'ailleurs vous vous demandez pourquoi vous n'y avait pas pensé plus tôt : êtes vous blessé ? Vous avez vu le sang, mais d'où vient-il ? La migraine est tellement forte que vous ne seriez pas étonné à l'idée de découvrir que vous avez un orteil en moins, et que vous ne sentiez pas la douleur jusqu'à présent à cause de cette satané migraine. Vous vérifiez l'état de vos membres. Leur présence d'abord, puis leur état, en allant jusqu'au détail : vos ongles, entre vos orteil, sous vos bras, dans votre dos... rien. Vous êtes physiquement en forme... si on oublie la tête.


The good times and the bad times both will pass. It will pass. It will get easier. But the fact that it will get easier does not mean that it doesn’t hurt now. And when people try to minimize your pain they are doing you a disservice. And when you try to minimize your own pain you’re doing yourself a disservice. Don’t do that. The truth is that it hurts because it’s real. It hurts because it mattered. And that’s an important thing to acknowledge to yourself. But that doesn’t mean that it won’t end, that it won’t get better. Because it will. John Green.


Dernière édition par Asczdv le Ven 26 Sep 2014 - 15:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kid.
Membre
avatar

Féminin
Age : 26
Messages : 3185

MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Ven 26 Sep 2014 - 15:00

D'accoooord.
Juste des actions, pas de constat.

Personnellement à ce stade, je pleure.

Je retire donc la première partie de ma phrase. Je cherche quand même à savoir si je suis blessé (trace de griffures notamment si je me suis battu(e)), si ce sang est le mien.



"- Vous voulez un whisky ?
- Oh, juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?"
La Cité de la Peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asczdv
Modo
avatar

Masculin
Age : 25
Messages : 3015

MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Ven 26 Sep 2014 - 15:03

J'ai répondu juste au dessus.

Je met en spoiler le reste, histoire qu'on puisse relire tout sans trop d'effort (on sait jamais ^^)


The good times and the bad times both will pass. It will pass. It will get easier. But the fact that it will get easier does not mean that it doesn’t hurt now. And when people try to minimize your pain they are doing you a disservice. And when you try to minimize your own pain you’re doing yourself a disservice. Don’t do that. The truth is that it hurts because it’s real. It hurts because it mattered. And that’s an important thing to acknowledge to yourself. But that doesn’t mean that it won’t end, that it won’t get better. Because it will. John Green.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kid.
Membre
avatar

Féminin
Age : 26
Messages : 3185

MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Ven 26 Sep 2014 - 15:08

Je cherche mon portable afin d'y trouver un indice : appel manqué, message vocal, sms, vidéos ...


"- Vous voulez un whisky ?
- Oh, juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?"
La Cité de la Peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asczdv
Modo
avatar

Masculin
Age : 25
Messages : 3015

MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Ven 26 Sep 2014 - 15:23

Pour le moment...:
 

Kid. a écrit:
Je cherche mon portable afin d'y trouver un indice : appel manqué, message vocal, sms, vidéos ...

Vous cherchez votre téléphone dans votre poche. Vous avez bien du laisser un trace de ce qui s'est passé, d'une couleur autre que le rouge ! Le téléphone vous demande un code. Impossible de s'en souvenir. Vous savez que vous êtes du genre à écrire les mots de passe quelque part en cas d'oubli.
Un petit bout de papier s'est glissée de votre poche. Vous vous baissez pour le ramasser. C'est une note. Il est écrit :

Alexandre Touvier
Et il est signé :
Roger Rabbit


The good times and the bad times both will pass. It will pass. It will get easier. But the fact that it will get easier does not mean that it doesn’t hurt now. And when people try to minimize your pain they are doing you a disservice. And when you try to minimize your own pain you’re doing yourself a disservice. Don’t do that. The truth is that it hurts because it’s real. It hurts because it mattered. And that’s an important thing to acknowledge to yourself. But that doesn’t mean that it won’t end, that it won’t get better. Because it will. John Green.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asczdv
Modo
avatar

Masculin
Age : 25
Messages : 3015

MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Ven 26 Sep 2014 - 15:45

J'étais pas dans mon assiette hier ou quoi ? J'ai édité mon tout premier post, j’espère que tout est ok pour tout le monde maintenant :p


The good times and the bad times both will pass. It will pass. It will get easier. But the fact that it will get easier does not mean that it doesn’t hurt now. And when people try to minimize your pain they are doing you a disservice. And when you try to minimize your own pain you’re doing yourself a disservice. Don’t do that. The truth is that it hurts because it’s real. It hurts because it mattered. And that’s an important thing to acknowledge to yourself. But that doesn’t mean that it won’t end, that it won’t get better. Because it will. John Green.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kid.
Membre
avatar

Féminin
Age : 26
Messages : 3185

MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Ven 26 Sep 2014 - 16:12

Roger Rabbit lolilol

Bon alors puisque je n'ai que cette piste, je test le mot de passe "Alexandre Touvier" puis "Roger Rabbit" tant qu'à faire. *acte de désespoir*


"- Vous voulez un whisky ?
- Oh, juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?"
La Cité de la Peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asczdv
Modo
avatar

Masculin
Age : 25
Messages : 3015

MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Ven 26 Sep 2014 - 16:20

Pour le moment...:
 

Kid. a écrit:
Roger Rabbit lolilol

Bon alors puisque je n'ai que cette piste, je test le mot de passe "Alexandre Touvier" puis "Roger Rabbit" tant qu'à faire. *acte de désespoir*

Le téléphone ne se déverrouille pas. A vrai dire, le mot de passe demandé est plus court. Vous essayez donc les combinaisons qui vous paraissent possibles à partir de ces mots : Alexandre, Roger, ATRR, AT, RR, Touvier, Rabbit... rien.
En y réfléchissant, vous ne reconnaissez pas votre écriture.


The good times and the bad times both will pass. It will pass. It will get easier. But the fact that it will get easier does not mean that it doesn’t hurt now. And when people try to minimize your pain they are doing you a disservice. And when you try to minimize your own pain you’re doing yourself a disservice. Don’t do that. The truth is that it hurts because it’s real. It hurts because it mattered. And that’s an important thing to acknowledge to yourself. But that doesn’t mean that it won’t end, that it won’t get better. Because it will. John Green.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kid.
Membre
avatar

Féminin
Age : 26
Messages : 3185

MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Ven 26 Sep 2014 - 16:38

Je vais me débarbouiller déjà. Prendre une douche et changer de vêtements, au cas où quelqu'un débarque.


"- Vous voulez un whisky ?
- Oh, juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?"
La Cité de la Peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asczdv
Modo
avatar

Masculin
Age : 25
Messages : 3015

MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Ven 26 Sep 2014 - 16:53

Pour le moment...:
 

Kid. a écrit:
Je vais me débarbouiller déjà. Prendre une douche et changer de vêtements, au cas où quelqu'un débarque.

Retour dans la salle de bain. Vous faites couler l'eau, vous vous déshabillez tranquillement, passez sous l'eau. Vous sentez la chaleur de l'eau sur votre peau. Vous écoutez attentivement le bruit des goûtes sur votre crâne, sur le sol. C'est une musique apaisante. Les yeux fermés, vous profitez en essayant d'oublier le mal de tête.
Lorsqu'il revient à la charge, la douleur surprend, vous tombez.

Revoilà Nyan Cat. Vous rêvez toujours de ça ou quoi ? Ca ne dure pas longtemps : vous revenez à vous. Le mal de tête a disparu. Enfin.

Vous vous séchez, vous vous rhabillez. Apparemment, personne n'a débarqué pendant votre perte de conscience. L'odeur est toujours aussi forte.


The good times and the bad times both will pass. It will pass. It will get easier. But the fact that it will get easier does not mean that it doesn’t hurt now. And when people try to minimize your pain they are doing you a disservice. And when you try to minimize your own pain you’re doing yourself a disservice. Don’t do that. The truth is that it hurts because it’s real. It hurts because it mattered. And that’s an important thing to acknowledge to yourself. But that doesn’t mean that it won’t end, that it won’t get better. Because it will. John Green.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Momo17
Membre
avatar

Masculin
Age : 24
Messages : 855

MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Ven 26 Sep 2014 - 17:04

Cool.. A moi..

Après m'être changé, je fouille tout l'appart' histoire de récolter des indices..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asczdv
Modo
avatar

Masculin
Age : 25
Messages : 3015

MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Ven 26 Sep 2014 - 17:09

(je réponds plus tard pour ton action)

C'est pas un tour par tour Smile même si le maître du jeu a pas répondu, on peut larguer des idées ! Prendre des décisions à plusieurs, enfin voilà :p pas obligé d'attendre ni de donner une action Smile


The good times and the bad times both will pass. It will pass. It will get easier. But the fact that it will get easier does not mean that it doesn’t hurt now. And when people try to minimize your pain they are doing you a disservice. And when you try to minimize your own pain you’re doing yourself a disservice. Don’t do that. The truth is that it hurts because it’s real. It hurts because it mattered. And that’s an important thing to acknowledge to yourself. But that doesn’t mean that it won’t end, that it won’t get better. Because it will. John Green.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asczdv
Modo
avatar

Masculin
Age : 25
Messages : 3015

MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Ven 26 Sep 2014 - 17:19

Pour le moment...:
 

Momo17 a écrit:
Après m'être changé, je fouille tout l'appart' histoire de récolter des indices..

Vous vous décidez de faire un tour et d'analyser votre environnement. Vous commencez par la chambre dans laquelle vous vous êtes réveillé. Le lit est taché, ainsi que le sol jusqu'à la porte. Il semble y avoir plus de traces de pas que ce que vos mouvements précedents puissent expliquer. A y regarder de plus près, il y a des traces d'autres chaussures. Sur la table de chevet, un bout de papier, vous reconnaissez l'ecriture...
J'ai eu sa peau.
Roger Rabbit
Le reste de la chambre de vous donne aucun autre détail ou piste dans ses détails. Dans sa globalité, elle vous paraît très plaisante et confortable. En levant les yeux, vous appréciez la hauteur du plafond, qui rend la pièce encore plus spatieuse et volumineuse qu'elle n'ait. Tout, de la tapisserie au parquet, en passant par le chandelier et le bureau en marbre, est resplendissant, si on oublie, bien sur, ce qui doit être des litres de sang dispersé un peu partout.

Je dois être plein de thune
vous laissez échapper. Vous continuez en entrant dans la salle de bain, qui ne contient rien de plus que ce que vous avez déja pu voir : rien ne vous frappe.
Cette salle bain étant directement reliée, a la chambre, la seule issue possible est la porte de la chambre, qui donne sur un couloir. Toutes les portes sont vérouillées, et le couloir vous frappe par deux de ces aspects : premièrement, il est encore synonyme d'un propriétaire fortuné : vous voyez des peintures, des photos, accrochées au mur, mais vous n'y êtes pas. Deuxièmement, le mur face à vous est couvert de sang. Cette fois, vous arrivez a voir plus que ca : il est écrit "26". L'odeur vous force à faire demi tour et à revenir dans la chambre.


The good times and the bad times both will pass. It will pass. It will get easier. But the fact that it will get easier does not mean that it doesn’t hurt now. And when people try to minimize your pain they are doing you a disservice. And when you try to minimize your own pain you’re doing yourself a disservice. Don’t do that. The truth is that it hurts because it’s real. It hurts because it mattered. And that’s an important thing to acknowledge to yourself. But that doesn’t mean that it won’t end, that it won’t get better. Because it will. John Green.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asczdv
Modo
avatar

Masculin
Age : 25
Messages : 3015

MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Ven 26 Sep 2014 - 18:08

C'est fait modulo erreurs de frappe du au telephone que je corrigerait quand je serais sur un pc Smile


The good times and the bad times both will pass. It will pass. It will get easier. But the fact that it will get easier does not mean that it doesn’t hurt now. And when people try to minimize your pain they are doing you a disservice. And when you try to minimize your own pain you’re doing yourself a disservice. Don’t do that. The truth is that it hurts because it’s real. It hurts because it mattered. And that’s an important thing to acknowledge to yourself. But that doesn’t mean that it won’t end, that it won’t get better. Because it will. John Green.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mauvaizherbe
Membre
avatar

Féminin
Age : 24
Messages : 1297

MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Ven 26 Sep 2014 - 18:27

Puisque rien ne me revient, c'est que je ne suis peut être pas chez moi.
Je touche le sang au sol pour savoir s'il est frais ou sec. Je regarde aussi les semelles de mes chaussures pour les comparer avec celles au sol. Je vais vers la première fenêtre pour voir si je reconnais la rue, l'endroit où je suis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mauvaizherbe.wordpress.com/
Asczdv
Modo
avatar

Masculin
Age : 25
Messages : 3015

MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Ven 26 Sep 2014 - 18:42

Pour le moment...:
 

Mauvaizherbe a écrit:
Je touche le sang au sol pour savoir s'il est frais ou sec. Je regarde aussi les semelles de mes chaussures pour les comparer avec celles au sol. Je vais vers la première fenêtre pour voir si je reconnais la rue, l'endroit où je suis.

Vous vous baissez pour toucher le sang. Vous sentez une montée d'adrenaline au moment ou vous le touchez, mais tout redevient normal au moment où vous réalisez qu'il est sec.
Vous comparez les traces de pas aux votres. Seule une correspond, l'aitre est significativement plus grande. La personne qui les a laissées semble avoir fait un simple allez-retour dans la chambre.
Derrière la fenêtre de la chambre, des volets empêchent de voir l'exterieur. Vous les ouvrez. La première chose qui vous vient à l'esprit est la dissipation légère de l'odeur. Dehors, un payasage vert, mais vide. De légères collines à l'horizon semblent suggérer qu'il y aurait une activité humaine dans cette direction. De ce qui est, selon votre estimation, le 3ème étage, vous n'appercevez qu'un jardin bien entretenue et une pelouse bien tondue. Le reste n'est qu'une prairie, dans sa forme la plusmonotone, mais peut être aussi la plus décontractante. Vous be vous souvenez pas de cet athmosphère, de cet isolement.


The good times and the bad times both will pass. It will pass. It will get easier. But the fact that it will get easier does not mean that it doesn’t hurt now. And when people try to minimize your pain they are doing you a disservice. And when you try to minimize your own pain you’re doing yourself a disservice. Don’t do that. The truth is that it hurts because it’s real. It hurts because it mattered. And that’s an important thing to acknowledge to yourself. But that doesn’t mean that it won’t end, that it won’t get better. Because it will. John Green.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kid.
Membre
avatar

Féminin
Age : 26
Messages : 3185

MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Ven 26 Sep 2014 - 20:42

Je regarde avec attention les tableaux qui ornent les murs pour essayer de voir si je ne reconnais personne. Je me dirige ensuite vers la porte d'entrée pour voir si elle est vérouillée.


"- Vous voulez un whisky ?
- Oh, juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?"
La Cité de la Peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asczdv
Modo
avatar

Masculin
Age : 25
Messages : 3015

MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Ven 26 Sep 2014 - 22:49

Pour le moment...:
 

Kid. a écrit:
Je regarde avec attention les tableaux qui ornent les murs pour essayer de voir si je ne reconnais personne. Je me dirige ensuite vers la porte d'entrée pour voir si elle est vérouillée.

C'est décidé : il faut aller observer ce couloir de plus prêt. Vous devez bien apparaître sur une de ces photos, un tableau sera peut-être le votre, quelque chose vous redonnera peut-être des souvenirs ?
Courageusement, vous entrez dans le couloir. Heureusement, vous avez gardé votre respiration : l'odeur ne vous atteint pas. Pas encore, tout du moins.
Vous regardez les photos de plus prêt : une famille. Un père, une mère et leurs deux enfants, deux filles. Le père ne ressemble en rien au visage que vous avez vu dans le miroir il y a peu. Le reste des visages ne vous dit rien. La photo a l'air récente, et même si vous vous trompez, vous ne ressemblez à aucune de ses personnes en plus vieux. Le reste des photos sont du même genre, et font intervenir la même famille.
Vous vous approchez du plus grand tableau, au centre du couloir, à la gauche duquel le "2" est inscrit en encre rouge, en opposition au "6" de l'autre côté. Il vous devient difficile de garder votre souffle, et c'est lorsque vous n'arrivez plus à tenir que vous voyez que le tableau est signé :

Touvier
Vous êtes à nouveau obligé de respirer dans ce nuage nauséabond. De là où vous vous trouvez, vous apprécier l'oeuvre. Mais vous appréciez tout particulièrement son contexte : le sang et la peinture se mélange divinement et le tableau qui aurait pu être jugé de médiocre seul, se trouve embelli par la présence de ce nombre. Cette vue vous apaise, vous fait oublier votre stimulus olfactif. Vous vous sentez bien.


The good times and the bad times both will pass. It will pass. It will get easier. But the fact that it will get easier does not mean that it doesn’t hurt now. And when people try to minimize your pain they are doing you a disservice. And when you try to minimize your own pain you’re doing yourself a disservice. Don’t do that. The truth is that it hurts because it’s real. It hurts because it mattered. And that’s an important thing to acknowledge to yourself. But that doesn’t mean that it won’t end, that it won’t get better. Because it will. John Green.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mauvaizherbe
Membre
avatar

Féminin
Age : 24
Messages : 1297

MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Sam 27 Sep 2014 - 8:10

J'essaie le mot de passe 26 sur le portable ._.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mauvaizherbe.wordpress.com/
Asczdv
Modo
avatar

Masculin
Age : 25
Messages : 3015

MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Sam 27 Sep 2014 - 9:18

Pour le moment...:
 

Mauvaizherbe a écrit:
J'essaie le mot de passe 26 sur le portable ._.

Vous sortez presque automatiquement votre téléphone. Ca vaut peut être le coup d'essayer, sait-on jamais. Vous entrez le code "0026". Le téléphone se déverrouille.
Vous fouillez les photos, vous trouvez la photo du mur du couloir, du 26, ainsi que des photos d'une villa. Dans l'une d'entre elles, vous reconnaissez le paysage que vous venez d'observer par la fenêtre.
Vous regardez ensuite les vidéos : rien. Les SMS : aucun. Le journal d'appel : un numéro a appelé ce téléphone hier : Roger


The good times and the bad times both will pass. It will pass. It will get easier. But the fact that it will get easier does not mean that it doesn’t hurt now. And when people try to minimize your pain they are doing you a disservice. And when you try to minimize your own pain you’re doing yourself a disservice. Don’t do that. The truth is that it hurts because it’s real. It hurts because it mattered. And that’s an important thing to acknowledge to yourself. But that doesn’t mean that it won’t end, that it won’t get better. Because it will. John Green.


Dernière édition par Asczdv le Lun 29 Sep 2014 - 22:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kid.
Membre
avatar

Féminin
Age : 26
Messages : 3185

MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Sam 27 Sep 2014 - 9:33

Let's go, j'appelle Roger.


"- Vous voulez un whisky ?
- Oh, juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?"
La Cité de la Peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Sam 27 Sep 2014 - 10:19

Je mange Francis Lalanne et je fais des claquettes avec Maïté. Kamoulox!
Revenir en haut Aller en bas
Asczdv
Modo
avatar

Masculin
Age : 25
Messages : 3015

MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Sam 27 Sep 2014 - 10:41

Pour le moment...:
 

Kid. a écrit:
Let's go, j'appelle Roger.

Vous appelez le numéro. Après quelques secondes, une voix qui vous semble familière réponds. Graillonneuse, elle répondit d'un air stressé et pressant :
J'espère que c'est une urgence, on avait dit pas d'appels !


The good times and the bad times both will pass. It will pass. It will get easier. But the fact that it will get easier does not mean that it doesn’t hurt now. And when people try to minimize your pain they are doing you a disservice. And when you try to minimize your own pain you’re doing yourself a disservice. Don’t do that. The truth is that it hurts because it’s real. It hurts because it mattered. And that’s an important thing to acknowledge to yourself. But that doesn’t mean that it won’t end, that it won’t get better. Because it will. John Green.


Dernière édition par Asczdv le Sam 27 Sep 2014 - 18:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   Sam 27 Sep 2014 - 11:31

Je demande pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le topic dont vous êtes le héros   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le topic dont vous êtes le héros
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Livre dont VOUS êtes le héros - Le 400ème paragraphe
» HEROS : la revue dont VOUS êtes héros
» HEROS N°3 : la revue dont VOUS êtes héros est sorti !
» Livre/DVD dont vous êtes le héros
» Un livre dont vous êtes le héros vous dure longtemps ?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
- LE FORUM DONT TU ES LE HEROS - :: La Taverne du Troll-
Répondre au sujetSauter vers: