- LE FORUM DONT TU ES LE HEROS -

QG de sa grand-mère la chouette croisée son grand-père l'hippocampe. Repaire qui gère sa fougère. Sanctuaire du mitigé cochon-d'inde.
Espace d'entraide, communauté ouverte et soudée, lieu de discussions en tous genres.
 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mon histoire... de merde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bon-Hiver
Membre


Masculin
Age : 26
Messages : 494

MessageSujet: Mon histoire... de merde    Mar 25 Fév 2014 - 0:44

Voila je suis sous l'influence de quelques médicaments qui me mettent dans un état second donc j'ai eu l'idée d'écrire pour dire ce que je ressentais.. 

Tout d'abord j'ai eu une enfance heureuse ou j'avais des amis que je voyais très régulièrement, je me débrouillais bien à l'école, pas de soucis jusque la donc.

En suite je suis arrivé dans le secondaire et c'est la que mon calvaire à démarré, j'étais la tête de turc de la classe, menace verbale et physique, harcèlement, des pluies de coups, tête dans la poubelle et j'en passe pendant deux ans ou j'ai complètement laisser tomber l'école.

Suite à ça j'ai changé d’établissement et on m'a découvert une phobie scolaire   qui m'a pourri toute ma scolarité vu que j'ai changé d'école presque tous les an et que j'ai fini par ne même pas avoir de diplôme, au final j'en suis ressorti comme un bon à rien qui ne vaut rien..

Ce qui fait à peu près 4 que j'ai quitté le système scolaire classique mais les blessures sont toujours la, c'est très rare que je puisse nouer des liens avec un autre être humain ou que je ne sois pas gêné par ma propre personne.

J'ai atterri à l'hôpital deux fois pour tentative de suicide mais je me suis raté les deux fois (sans blague ?)

j'ai eux deux relations amoureuses pas terribles mais qui ne m'ont pas empêcher d'aller de l'avant quand c'était fini et puis j'ai rencontre cette fille par le biais d'internet, on devait se voir mais elle avait préféré se faire perforer par un gars qu'elle pensait bien ( Wink )

On s'est vu quelques fois puis elle à disparu de ma vie à mon grand désespoir, elle est revenue quelques mois plus tard et elle voulait que je sois le plus sincère possible avec elle parce qu'elle en avait besoin, je l'ai donc été et rebelote elle redisparu.

Fin 2012 elle me recontacte pour prendre de mes nouvelle, on parle beaucoup, ça ne va pas avec son copain et dans sa vie en général, on fini par se mettre en couple 2 mois après pour mon plus grand malheur (au final oui..)

Cette fille je la voyais parfaite, c'était l'amour de ma vie, on avait des projets en commun de partout, bref c'était une vision bien niaise des choses.
Tout d'abord j'ai su qu'elle avait été violée dans sa jeunesse, qu'elle ne s'aimait pas non plus en général, mais le mal n'est pas vraiment venu de la.

Elle cherchait toujours la petite bête en me cassant et après 2 mois de relation j'ai surpris un échange facebook avec un gars avec qui elle avait couché, ou elle lui disait que je n'étais qu'un bon à rien, un gros lard, qu'elle avait rêvé de lui et que c'était magique, qu'il était beau, etc.
Rebelote avec un autre gars ou elle lui dit la même chose mais ferme la porte à son invitation à se faire sauter Wink 

J'ai décidé de rester avec elle malgré tout ça (Un homme normal et qui n'essaie pas d'être un white knight serait parti..)

Et la j'ai commencé à vivre les pires mois de ma vie, sans aucun doute même..

Toujours à faire passer son père avant tout à 22 balais, à le coller partout ou il va, à me descendre quand elle le peut, me dire que je suis un bon à rien.

Il y a eu des échanges de coups un soir ou j'étais parti parce que j'en avais marre, j'avais fumer de la mauvaise herbe avec un pote parce que j'étais à bout de nerfs et quand je suis revenu, j'ai eu les lunettes cassées et des violents coups de poings sur la gueule, plus le fait qu'elle accuse mon meilleur ami, etc.

Je n'avais pas le droit d'acheter ce que je voulais parce que ce n'était pas mature de s'acheter des vêtements de temps en temps, même si c'est mon argent et que je le gère bien, j'ai du TOUT lui payer pendant des mois parce que ses parents ne lui donnaient jamais rien, j'ai perdu pas loin de 1200€ dans l'affaire.

On s'est fiancé malgré tout vers octobre dernier parce qu'on le voulait tous les deux (Pourquoi ? parce qu'elle faisait des crises de jalousie sur mon ex tous les jours de la semaine et qu'elle refusait de se faire aider pour ses problèmes..)

Et puis encore des échanges de coups parce que madame me pousse à bout par la parole et étant du genre à tout encaisser, au final j'explose et je fais un blackout (Je ne me souviens de rien mais j'ai pu faire très mal, en somme)

Et dimanche 19 janvier ça recommence encore, menace parce que je dois partir parce qu'elle veut être seule, je refuse en lui disant qu'il est tard, que je préfère qu'on discute au calme comme deux adultes au lieu de faire les enfants, etc.

Après deux heures de matraquages c'est encore passer par la case coups, elle m'a encore pousser à bout à me dire des saloperies droit dans les yeux et en me disant que je n'étais rien.

J'ai été mis à la porte et on s'est juste reparlé deux fois depuis ce jour la.

J'ai appris qu'elle reparlait à un ancien mec avec qui elle couchait et qu'elle reparlait aussi avec son ancienne roue de secours.

Bref, j'ai vécu l'enfer pendant un an, j'ai perdu des amis, de la famille et ma dignité dans l'affaire, j'ai passé une semaine dans un hôpital parce que j'avais refait une TS et depuis je me sens mieux, je ne vais plus voir son profil, je ne lui donne plus de nouvelles, etc.



Tout ça pour dire que je n'en peux plus, j'ai tout perdu et elle, elle recommence sa vie comme avant à chercher le prochain mec qui va se faire pigeonner alors que je pensais qu'elle m'aimait vraiment  sad  

Je suis seul du matin au soir, je n'ai aucune perspective d'avenir dans quoi que ce soit, j'ai mes passions mais elles commencent à devenir faible..


Voila, j'avais envie d'écrire et ça peu paraître un peu décousu, mais si vous avez des questions, ça ne me dérange pas, au contraire..


j'ai juste envie de me faire du mal à force d'être comme cela, tout le monde s'en fou du sort qui m'est réservé, préférant penser à leur sort  jag
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cydonia
Membre
avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 1569

MessageSujet: Re: Mon histoire... de merde    Mar 25 Fév 2014 - 8:23

Mais pourquoi tu penses encore à elle ?! Bon je sais, ma question est débile, t'es amoureux.
Mais vous aviez quand même une relation super malsaine, et elle donne l'impression d’être une belle garce. Tu n'as rien perdu, absolument rien. Elle t'a fait un beau cadeau en partant même. Bien sûr en ce moment tu penses le contraire, mais tu verras dans quelques mois..

Et je pense qu'il faudrait que tu prennes un peu confiance en toi / fasses un travail sur toi avant de penser à te remettre avec quelqu'un, parce que tu n'as pas l'air d'avoir d'égo, et c'est malsain. Te mettre avec elle fin 2012 alors qu'elle semblait te prendre pour un bouche-trou, et pire, continuer alors que tu sais qu'elle te casse du sucre dans le dos. Tu vaux mieux que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jag
Membre
avatar

Féminin
Age : 24
Messages : 15791

MessageSujet: Re: Mon histoire... de merde    Mar 25 Fév 2014 - 8:52

Effectivement c'est glauque de sortir avec une *gourgandine* pareille Razz

Ce n'est pas parce que tu as peur d’être seul que tu dois accepter n'importe qui/quoi, tu penses peut être que c'est bon pour toi sur le moment, mieux que de n’être rien mais y a des limites quoi... Et ca ne t'aide certainement à évoluer de ton coté d’être en compagnie de quelqu'un qui te tire par le bas.
Il n'y avait aucun moyen que tu évolues en choisissant de rester avec pareille fille, tu as toi meme choisi de te faire du mal j'ai l'impression, c'est de l'auto destruction à ce niveau là.

Est ce que tu vois un psy deja, ou est ce que tu as deja essayé et que ca ne t'as pas aidé? ( fin je ne sais pas si ca marche pareil en Belgique, si y en a des gratuits  pense )
Une aide extérieure pourrait t'etre bénéfique pour commencer à mettre de l'ordre dans ta vie. ( Oui je suis en mode Smatt  jag )

Parce qu'avoir une relation qui va jusqu'aux coups et persister, ce n'est quand meme pas rien... Tu ne dois plus recommencer ce type de schéma avec quelqu'un d'autre. sweet  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/angel25
Wild Weasel
Admin
avatar

Féminin
Age : 30
Messages : 6801

MessageSujet: Re: Mon histoire... de merde    Mar 25 Fév 2014 - 10:58

Elle devrait se faire soigner, et toi également.

La violence verbale et physique, de part et d'autre, il n'y a rien de plus malsain et destructeur. Tu es resté avec elle parce que tu ne pensais pas mériter mieux, mais également parce que tu idéalises les choses. On ne peut pas (JAMAIS) avoir de relation saine avec qui que ce soit quand on est dans un état pareil, c'est illusoire. Ça ne rend même pas heureux, bien que certains arrivent à s'en persuader. Si tu es incapable d'être bien dans ta peau, ou heureux, ou sain de corps et d'esprit quand tu es seul... que crois-tu qu'il va se passer quand tu sera en couple ?  blasé 

Tes paroles sont touchantes, mais moi je ne regarde que les actes, parce que c'est ça qui montre qui est réellement la personne. Comme cette fille n'est pas là pour donner sont point de vue, je vais te croire sur parole et me concentrer sur ton avis.
Oui elle a été abusive, mais TU est responsable de TON bonheur. C'est a toi de te faire respecter en ne tolérant aucune crasse. Être "poussé à bout" et la frapper est la pire excuse que j'ai jamais lu et entendu, surtout si tu restes comme un petit chien à ses pieds par la suite. C'est vraiment une preuve de faiblesse, qui aurait pu aisément être contrée si tu l'avait quitté dès le départ.

Je ne comprend tout simplement pas. Te concentrer sur elle ne sert à rien, ça te détourne du véritable problème que tu dois régler.


- Sometimes you win, sometimes you learn - John Maxwell
 
"God creates dinosaurs -> God destroys dinosaurs -> God creates man -> Man destroys God -> Man creates dinosaurs -> Dinosaurs eat man : Woman inherits the earth."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confreriedelabelette.forumactif.org
Troll
Admin
avatar

Masculin
Messages : 1437

MessageSujet: Re: Mon histoire... de merde    Mar 25 Fév 2014 - 11:17

Effectivement, les violences verbales, psychiques ou physiques sont juste incompatibles avec le fait "d'aimer une personne". L'amour se base quand même avant tout sur un respect et une bienveillance profonde l'un envers l'autre. Visiblement, il n'y avait rien de ça dans votre relation.

Vous vous êtes fais beaucoup de mal l'un et l'autre dans cette histoire. Je ne comprends pas comment on peut rester dans de telles conditions. C'est la dessus qu'il faut que tu travailles : Pourquoi es tu resté alors que la relation ne te rendait pas heureux ? Pourquoi as tu choisis de te faire du mal plutôt que de rester seul ?

Rien ne justifie la violence au sein du couple, il faudra travailler également sur ton impulsivité.

C'est malheureux que tu es rencontrée une fille instable et qui n'était pas bien elle non plus. Mais tu as aussi des tords dans ce qui est arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wild Weasel
Admin
avatar

Féminin
Age : 30
Messages : 6801

MessageSujet: Re: Mon histoire... de merde    Mar 25 Fév 2014 - 12:18

Les gens impulsif ne sont pas nécessairement violents. Donc, plus que l'impulsivité, c'est sur la gestion des émotions et de la frustration qu'il devrait travailler.

Parce que quand même, le mec qui se comporte en carpette et qui une fois qu'il frappe sa copine avance l'excuse "madame me pousse à bout par la parole"... Désolé mais ça dénote certains schémas très inquiétants.


- Sometimes you win, sometimes you learn - John Maxwell
 
"God creates dinosaurs -> God destroys dinosaurs -> God creates man -> Man destroys God -> Man creates dinosaurs -> Dinosaurs eat man : Woman inherits the earth."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confreriedelabelette.forumactif.org
Smatt14
Membre
avatar

Masculin
Age : 34
Messages : 3797

MessageSujet: Re: Mon histoire... de merde    Mar 25 Fév 2014 - 15:47

Les victimes de violence sont beaucoup plus enclins que les autres à le devenir à leur tour dans la grande majorité, ça a malheureusement été démontré à de très nombreuses reprises...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wild Weasel
Admin
avatar

Féminin
Age : 30
Messages : 6801

MessageSujet: Re: Mon histoire... de merde    Mar 25 Fév 2014 - 16:05

La "majorité" ne doit pas servir d'excuse et d'explication bancale. Surtout que c'est biaisé, sachant que ceux qui s'en en sortent après avoir subit la violence ne vont pas aller nourrir les statistiques ou se cacher derrière leur vécu pour faire des choses dégueulasses. De ce fait on ne s'attardera pas sur leurs cas et on ne les inclura pas dans les statistiques des "violences ordinaires".
Ils restent invisibles, voir insoupçonnables.

Bref, les généralités on peut leur faire dire un peu ce qu'on veut. C'est à prendre avec des pincettes.


- Sometimes you win, sometimes you learn - John Maxwell
 
"God creates dinosaurs -> God destroys dinosaurs -> God creates man -> Man destroys God -> Man creates dinosaurs -> Dinosaurs eat man : Woman inherits the earth."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confreriedelabelette.forumactif.org
Gloomy.
Membre
avatar

Féminin
Age : 25
Messages : 5327

MessageSujet: Re: Mon histoire... de merde    Mar 25 Fév 2014 - 20:30

J'ai l'impression que tu te positionnes uniquement comme une victime. Alors que c'est toi qui a choisi de subir tout ça, et ta copine a surement mal vécu la situation (Même si elle est également responsable, tout autant que toi.)

De plus, taper sur sa copine et se qualifier de " white knight " dans le même post.. fallait oser.  Rolling Eyes 
Faut apprendre à gérer sa colère, t'as plus 10 ans, tu as justement dit que tu voulais te comporter comme un adulte avec elle et finalement, tu as fait tout le contraire.
Votre rupture est ce qu'il vous ait arrivé de mieux dans votre couple. x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon-Hiver
Membre


Masculin
Age : 26
Messages : 494

MessageSujet: Re: Mon histoire... de merde    Mar 25 Fév 2014 - 20:45

Honnêtement j'ai honte d'avoir poster un tel sujet, surtout ici même.

Mais je n'ai jamais été violent avec qui que ce soit avant, je n'ai jamais lever la main sur personne ou quoi que ce soit, mais la c'était plus fort que moi avec elle, marre d'être pousser à bout tous les jours.

Après je n'ai jamais dis être un ange mais merci de ne pas venir me faire croire que je suis quelqu'un de violent et de retourner mon passé contre moi, sinon j'en aurais botté des culs en dix ans, croyez moi..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon-Hiver
Membre


Masculin
Age : 26
Messages : 494

MessageSujet: Re: Mon histoire... de merde    Mar 25 Fév 2014 - 20:49

Ps: je n'ai pas lu vos post, ça me tourmente déjà assez d'avoir poster ça ici même sous l'effet des médicaments hier soir :smileydelahonte: 

Et oui je revois un psy et je me sens un peu mieux depuis que c'est fini avec mon ex, mais j'ai toujours l'impression d'être bouffer..

Ps2: Oui les actes c'est une chose, mais je ne suis pas un monstre hein, je l'ai pas baffé sans pitié jusqu’à son dernier souffle de vie hein, je supporte assez mal la souffrance morale qu'on m'inflige et la je l'ai malheureusement rendue, chose qui n'est m'est jamais arrivée et que j'ai compris avec l'aide de mon psy Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jag
Membre
avatar

Féminin
Age : 24
Messages : 15791

MessageSujet: Re: Mon histoire... de merde    Mar 25 Fév 2014 - 20:52

Tu n'es surement pas quelqu'un de violent de base mais en acceptant que cette relation clairement malsaine perdure sur le long terme, tu l'es devenu malgré toi.

Quelles sont les raisons qui ont fait que tu es resté si longtemps avec elle? Pourquoi ne pas avoir mis les voiles avant? Pourquoi endurer toute cette souffrance? La peur d'etre seul justifie t elle tout cela ou y avait il d'autres raisons?
Je sais bien que le coeur fait faire des choix que l'on regrette mais il y a un moment ou "l'amour est aveugle" a ses limites blasé

Parce que bon, entre avoir des problèmes, ne pas avoir une relation super épanouie et cette relation de destruction mutuelle que tu décris, il y a un fossé énorme, j'espère sincèrement pour toi que tu ne referas pas la meme erreur à l'avenir Wink

edit: Si tu préfères fermer le topic, tu peux demander à la modération, c'est compréhensible  Jap 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/angel25
Bon-Hiver
Membre


Masculin
Age : 26
Messages : 494

MessageSujet: Re: Mon histoire... de merde    Mar 25 Fév 2014 - 21:00

Jag a écrit:
Tu n'es surement pas quelqu'un de violent de base mais en acceptant que cette relation clairement malsaine perdure sur le long terme, tu l'es devenu malgré toi.

Quelles sont les raisons qui ont fait que tu es resté si longtemps avec elle? Pourquoi ne pas avoir mis les voiles avant? Pourquoi endurer toute cette souffrance? La peur d'etre seul justifie t elle tout cela ou y avait il d'autres raisons?
Je sais bien que le coeur fait faire des choix que l'on regrette mais il y a un moment ou "l'amour est aveugle" a ses limites blasé

Parce que bon, entre avoir des problèmes, ne pas avoir une relation super épanouie et cette relation de destruction mutuelle que tu décris, il y a un fossé énorme, j'espère sincèrement pour toi que tu ne referas pas la meme erreur à l'avenir Wink

edit: Si tu préfères fermer le topic, tu peux demander à la modération, c'est compréhensible  Jap 
J'aurais besoin d'écrire pendant 20 minutes pour donner les raisons qui m'ont poussés à rester avec elle malgré tout, mais je voulais être avec elle depuis longtemps, je l'aimais déjà bien avant qu'on soit ensemble et des tas d'autres choses. 

Après j'ai déjà été en couple avant et on s'est aussi foutu de ma gueule mais ce n'est pas pour autant que j'ai fait mal à qui que ce soit hein, faut pas me voir comme le mec qui cogne sur sa nana par frustration ou quoi que ce soit d'autres, j'ai bien précisé pourquoi je réagissais comme ça, quand tu t'en prends pleins la gueule tout le temps, qu'on te brise et piétine ton estime de toi-même, tu n'es plus le même..


Bref, je vais pas m'étaler plus longtemps que ça, pas envie qu'on me juge ou qu'on me prenne pour ce que je ne suis pas..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon histoire... de merde    Mar 25 Fév 2014 - 21:42

Cydonia a écrit:
Mais pourquoi tu penses encore à elle ?! Bon je sais, ma question est débile, t'es amoureux.
Mais vous aviez quand même une relation super malsaine, et elle donne l'impression d’être une belle garce. Tu n'as rien perdu, absolument rien. Elle t'a fait un beau cadeau en partant même. Bien sûr en ce moment tu penses le contraire, mais tu verras dans quelques mois..

Et je pense qu'il faudrait que tu prennes un peu confiance en toi / fasses un travail sur toi avant de penser à te remettre avec quelqu'un, parce que tu n'as pas l'air d'avoir d'égo, et c'est malsain. Te mettre avec elle fin 2012 alors qu'elle semblait te prendre pour un bouche-trou, et pire, continuer alors que tu sais qu'elle te casse du sucre dans le dos. Tu vaux mieux que ça.
Je suis assez d'accord.

Wild Weasel a écrit:
Les gens impulsif ne sont pas nécessairement violents. Donc, plus que l'impulsivité, c'est sur la gestion des émotions et de la frustration qu'il devrait travailler.

Parce que quand même, le mec qui se comporte en carpette et qui une fois qu'il frappe sa copine avance l'excuse "madame me pousse à bout par la parole"... Désolé mais ça dénote certains schémas très inquiétants.
Sans doute n'arrive-t-il pas à dire stop quand il le faut. Quand on n'y arrive pas et qu'on laisse faire, on accumule de la frustration, de la rancœur, et au bout d'un moment ça explose. Avec le faux pote j'ai eu exactement le même problème (au lycée, ils étaient même deux faux potes à se foutre de ma tronche constamment ; on aurait dit qu'ils faisaient un concours de celui qui se fout le plus de moi). Je sais que c'est pas facile, qu'on accumule et qu'on passe pour un psychopathe quand la coupe est pleine. Mais il faut apprendre à dire stop quand l'autre va trop loin avant que ça s'envenime. Il faut prendre conscience de ses valeurs, qu'on a le droit au respect et que cela ne dépend ni du niveau d'étude que l'on a ni de l'argent sur notre compte en banque. Il faut dire un grand meeeeeeerde!!!! aux personnes toxiques. Si c'est trop difficile de leur rabaisser le caquet, partez! fuyez! éloignez-vous! (évidemment, si c'est des collègues de travail, c'est déjà un peu plus compliqué) Si on ne fait pas ça, ça se retourne contre nous à un moment donné.
Revenir en haut Aller en bas
Wild Weasel
Admin
avatar

Féminin
Age : 30
Messages : 6801

MessageSujet: Re: Mon histoire... de merde    Mer 26 Fév 2014 - 1:27

Hokkaido a écrit:


Wild Weasel a écrit:
Les gens impulsif ne sont pas nécessairement violents. Donc, plus que l'impulsivité, c'est sur la gestion des émotions et de la frustration qu'il devrait travailler.

Parce que quand même, le mec qui se comporte en carpette et qui une fois qu'il frappe sa copine avance l'excuse "madame me pousse à bout par la parole"... Désolé mais ça dénote certains schémas très inquiétants.
Sans doute n'arrive-t-il pas à dire stop quand il le faut. Quand on n'y arrive pas et qu'on laisse faire, on accumule de la frustration, de la rancœur, et au bout d'un moment ça explose. Avec le faux pote j'ai eu exactement le même problème (au lycée, ils étaient même deux faux potes à se foutre de ma tronche constamment ; on aurait dit qu'ils faisaient un concours de celui qui se fout le plus de moi). Je sais que c'est pas facile, qu'on accumule et qu'on passe pour un psychopathe quand la coupe est pleine. Mais il faut apprendre à dire stop quand l'autre va trop loin avant que ça s'envenime. Il faut prendre conscience de ses valeurs, qu'on a le droit au respect et que cela ne dépend ni du niveau d'étude que l'on a ni de l'argent sur notre compte en banque. Il faut dire un grand meeeeeeerde!!!! aux personnes toxiques. Si c'est trop difficile de leur rabaisser le caquet, partez! fuyez! éloignez-vous! (évidemment, si c'est des collègues de travail, c'est déjà un peu plus compliqué) Si on ne fait pas ça, ça se retourne contre nous à un moment donné.

Oui c'est exactement ce que je dis.
Ceux qui gèrent mal leurs émotions et leur frustration son plus enclins aux débordements. C'est sur ça qu'il faut travailler plutôt que de se victimiser trop longtemps. =)

Se victimiser = s’ôter toute possibilité de réaliser qu'on a une part de responsabilité dans ce qu'on subit et que c'est à NOUS de façonner notre vie et se faire respecter. Conséquence directe : en restant coincé dans ce schéma (cette phase d'apitoiement/victime), on ne se prend jamais en main et on subit la vie au lieu de la diriger.  blasé 

Le type en mode "victime", il va dire que c'est à cause de la nana qu'il a donné le coup. J'ai mis les guillemets car ici tout est relatif.
L'homme, il va dire qu'il n'a pas su se maîtriser et qu'il fera en sorte que jamais ça ne se reproduise. (En faisant un véritable travail sur lui-même et en évitant par la suite de retomber dans des relations foireuses)

Bref, c'est un cheminement et une situation complexe. ^_^

Quel est l'objectif de ce topic finalement ? (Échanger des avis, donner des conseils, du soutient ?)


- Sometimes you win, sometimes you learn - John Maxwell
 
"God creates dinosaurs -> God destroys dinosaurs -> God creates man -> Man destroys God -> Man creates dinosaurs -> Dinosaurs eat man : Woman inherits the earth."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confreriedelabelette.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon histoire... de merde    Mer 26 Fév 2014 - 10:30

Wild Weasel a écrit:
Hokkaido a écrit:


Wild Weasel a écrit:
Les gens impulsif ne sont pas nécessairement violents. Donc, plus que l'impulsivité, c'est sur la gestion des émotions et de la frustration qu'il devrait travailler.

Parce que quand même, le mec qui se comporte en carpette et qui une fois qu'il frappe sa copine avance l'excuse "madame me pousse à bout par la parole"... Désolé mais ça dénote certains schémas très inquiétants.
Sans doute n'arrive-t-il pas à dire stop quand il le faut. Quand on n'y arrive pas et qu'on laisse faire, on accumule de la frustration, de la rancœur, et au bout d'un moment ça explose. Avec le faux pote j'ai eu exactement le même problème (au lycée, ils étaient même deux faux potes à se foutre de ma tronche constamment ; on aurait dit qu'ils faisaient un concours de celui qui se fout le plus de moi). Je sais que c'est pas facile, qu'on accumule et qu'on passe pour un psychopathe quand la coupe est pleine. Mais il faut apprendre à dire stop quand l'autre va trop loin avant que ça s'envenime. Il faut prendre conscience de ses valeurs, qu'on a le droit au respect et que cela ne dépend ni du niveau d'étude que l'on a ni de l'argent sur notre compte en banque. Il faut dire un grand meeeeeeerde!!!! aux personnes toxiques. Si c'est trop difficile de leur rabaisser le caquet, partez! fuyez! éloignez-vous! (évidemment, si c'est des collègues de travail, c'est déjà un peu plus compliqué) Si on ne fait pas ça, ça se retourne contre nous à un moment donné.

Oui c'est exactement ce que je dis.
Ceux qui gèrent mal leurs émotions et leur frustration son plus enclins aux débordements. C'est sur ça qu'il faut travailler plutôt que de se victimiser trop longtemps. =)

Se victimiser = s’ôter toute possibilité de réaliser qu'on a une part de responsabilité dans ce qu'on subit et que c'est à NOUS de façonner notre vie et se faire respecter. Conséquence directe : en restant coincé dans ce schéma (cette phase d'apitoiement/victime), on ne se prend jamais en main et on subit la vie au lieu de la diriger.  blasé 

Le type en mode "victime", il va dire que c'est à cause de la nana qu'il a donné le coup. J'ai mis les guillemets car ici tout est relatif.
L'homme, il va dire qu'il n'a pas su se maîtriser et qu'il fera en sorte que jamais ça ne se reproduise. (En faisant un véritable travail sur lui-même et en évitant par la suite de retomber dans des relations foireuses)

Bref, c'est un cheminement et une situation complexe. ^_^

Quel est l'objectif de ce topic finalement ? (Échanger des avis, donner des conseils, du soutient ?)
Oui, je suis d'accord. Je précisais ta pensée en quelque sorte. Le truc c'est qu'il ne faut pas se victimiser mais il ne faut pas pour autant s'auto-flageller.

Je sais, j'ai encore du mal à appliquer tout ça... Mais ça va venir.  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon histoire... de merde    Mer 26 Fév 2014 - 18:56

Je crois que c'est mieux d’être seul que d’être avec une fille comme ta copine , elle  ne semble pas quelqu'un de très gentil , avec un mauvais fond , enfin je dis pas pour le peu que j'ai lu , il faut pas mal le prendre , tu as a du avoir des bon moment avec elle pour vouloir te fiancé malgré tout sa mais bon entendre sa conjoint te dire que n'est qu'un bon à rien ect... ,  sa sens le manque d'amour  , un manque de complicité ,  d’harmonie .  L'amour à ses raisons que le cœur ignore .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon histoire... de merde    Mer 26 Fév 2014 - 19:29

C'est là qu'on voit les limites de la timidité. On n'ose pas contrarier, on prend sur soi pour ne pas vexer, pour ne pas entrer en conflit, on encaisse... Et y'a un moment où on n'en peut plus et où on explose. Et l'autre se demande ce qui se passe. Pourquoi celui qui était si timide se met à péter un câble? Lui qui se laissait tant faire! D'habitude, sachant que le timide ne répond pas, ils continuaient. Avec mes deux faux potes du lycée, c'était des piques constamment. Et comme ils se considéraient dans leur bon droit, le droit de se foutre de ma gueule, j'étais à leurs yeux le seul et unique responsable du clash. S'énerver c'est leur donner raison, leur donner du grain à moudre, alimenter leur entreprise de démolition. On est plus fort que ça. Plus fort que ces gens qui, eux, ne valent rien. Et croire qu'ils peuvent changer est faux. Ils ne changent jamais. Je me demande comment j'ai pu les côtoyer aussi longtemps (2 ans pour le 1er et l'autre je l'ai retrouvé plus tard, avec l'histoire que je vous ai déjà raconté par le passé).

Donc, pour rebondir sur le message de la Belette, si le clash a eu lieu, c'est en partie de ta faute, Bon-Hiver, parce que tu as laissé la situation s'envenimer, certes, mais c'est aussi de la faute de ta copine qui t'as poussé à bout, on ne peut pas le nier.
Revenir en haut Aller en bas
Asczdv
Modo
avatar

Masculin
Age : 26
Messages : 3015

MessageSujet: Re: Mon histoire... de merde    Mer 26 Fév 2014 - 20:05

skynet123 a écrit:
L'amour à ses raisons que la raison ignore .

Désolé j'apporte rien, mais j'ai pas pu m'en empêcher :s


The good times and the bad times both will pass. It will pass. It will get easier. But the fact that it will get easier does not mean that it doesn’t hurt now. And when people try to minimize your pain they are doing you a disservice. And when you try to minimize your own pain you’re doing yourself a disservice. Don’t do that. The truth is that it hurts because it’s real. It hurts because it mattered. And that’s an important thing to acknowledge to yourself. But that doesn’t mean that it won’t end, that it won’t get better. Because it will. John Green.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon histoire... de merde    Mer 26 Fév 2014 - 21:13

Asczdv a écrit:
skynet123 a écrit:
L'amour à ses raisons que la raison ignore .

Désolé j'apporte rien, mais j'ai pas pu m'en empêcher :s
 ah oui  Sweat  ah bha au faite j'ai fait exprès  Razz  c'est une toute nouvelle version que j'essaye de faire passer , en faisant la correction tu as tout fait capoter  siffle    donc voila  Razz  c'est bon tu m'as cru?  greenface
Revenir en haut Aller en bas
Soma
Modo
avatar

Masculin
Age : 28
Messages : 1976

MessageSujet: Re: Mon histoire... de merde    Jeu 27 Fév 2014 - 11:26

Bon-Hiver a écrit:
Jag a écrit:
Tu n'es surement pas quelqu'un de violent de base mais en acceptant que cette relation clairement malsaine perdure sur le long terme, tu l'es devenu malgré toi.

Quelles sont les raisons qui ont fait que tu es resté si longtemps avec elle? Pourquoi ne pas avoir mis les voiles avant? Pourquoi endurer toute cette souffrance? La peur d'etre seul justifie t elle tout cela ou y avait il d'autres raisons?
Je sais bien que le coeur fait faire des choix que l'on regrette mais il y a un moment ou "l'amour est aveugle" a ses limites blasé

Parce que bon, entre avoir des problèmes, ne pas avoir une relation super épanouie et cette relation de destruction mutuelle que tu décris, il y a un fossé énorme, j'espère sincèrement pour toi que tu ne referas pas la meme erreur à l'avenir Wink

edit: Si tu préfères fermer le topic, tu peux demander à la modération, c'est compréhensible  Jap 
J'aurais besoin d'écrire pendant 20 minutes pour donner les raisons qui m'ont poussés à rester avec elle malgré tout, mais je voulais être avec elle depuis longtemps, je l'aimais déjà bien avant qu'on soit ensemble et des tas d'autres choses. 

Après j'ai déjà été en couple avant et on s'est aussi foutu de ma gueule mais ce n'est pas pour autant que j'ai fait mal à qui que ce soit hein, faut pas me voir comme le mec qui cogne sur sa nana par frustration ou quoi que ce soit d'autres, j'ai bien précisé pourquoi je réagissais comme ça, quand tu t'en prends pleins la gueule tout le temps, qu'on te brise et piétine ton estime de toi-même, tu n'es plus le même..


Bref, je vais pas m'étaler plus longtemps que ça, pas envie qu'on me juge ou qu'on me prenne pour ce que je ne suis pas..

Ce n'est pas une histoire de jugement mais de bon sens.  pense   Te renvoyer à tes faiblesses n'est pas pour te rabaisser mais pour te faire te recentrer sur ce qui est important: TOI. Je pense que l'un et l'autre vous avez beaucoup de problèmes à régler (surtout elle) du coup je pense que vous ne pourrez pas aller bien tant que vous n'aurez pas fait un travail sur vous mêmes. Ensuite, je te précise que ce travail, tu dois le faire tout seul et pour toi, tu n'as aucune raison de t'impliquer d'avantage avec elle. Elle a ses névroses et toi les tiennes, c'est bien deux problèmes différents. Pour le moment, tu n'as plus la moindre raison de penser à elle, pense à toi qui galère en ce moment, pense à toi qui a eu des problèmes au lycée, pense à toi comme tu aimerais être aujourd’hui. Mais en aucun cas, tu ne pense à pouvoir porter à bout de bras une biiiiiiiiiiiip (bruit de censure) comme ta copine. Tu n'en pas a certainement pas l'énergie et même si tu crois l'avoir dis toi que les TS n'arrivent jamais par hasard et que ce serait idiot d'en arriver là pour quelqu'un qui ne t'estime pas. Bref, ma réponse manque sans doute de tact mais j'en ai de moins en moins ces temps ci désolé greenface

N'oublie pas que c'est que c'est toi qui fait ta vie pour arriver à un résultat qui te satisfera toi. Tu n'as aucune raison d'endurer ça, c'est du masochisme pur et dur  Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon histoire... de merde    

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon histoire... de merde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre d'un Français au Québec (histoire de saison!)
» Les gros mots qui traversent l'histoire*
» [A LIRE] Histoire de la taverne + Tuto d'upload.
» HISTOIRE DE LUMUMBA
» Revue "Les dessous de l'Histoire" (Jacquier)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- LE FORUM DONT TU ES LE HEROS - :: Conseils et astuces entre membres-
Sauter vers: