- LE FORUM DONT TU ES LE HEROS -

QG de sa grand-mère la chouette croisée son grand-père l'hippocampe. Repaire qui gère sa fougère. Sanctuaire du mitigé cochon-d'inde.
Espace d'entraide, communauté ouverte et soudée, lieu de discussions en tous genres.
 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le topic des chômeurs et autres NEET

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
AuteurMessage
Jag
Membre


Messages : 15791

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Mer 5 Nov 2014 - 22:20

Bah en tant qu'usager non mais c'est toujours un gros plus non négligeable et j'ai rien contre l'idée de quitter Paris un jour...
Une ville plus petite me dérangerait pas franchement... Toulouse, Lille, Lyon dans celles que je connais.
La seule chose qui me rattache vraiment à Paris c'est le fait que j'ai un toit gratis quoi. Razz Et les cinémas, mais bon meme dans les petites villes tu trouves de quoi te faire plaisir, meme si tu rates quelques sorties, y a d'autres avantages à coté.
Bon après facon le problème principal c'est de trouver un emploi dans tous les cas. greenface
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/angel25
Soma
Modo
avatar

Masculin
Age : 28
Messages : 1976

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Mer 5 Nov 2014 - 22:26

Perso depuis que je suis revenu chez mes parents dans mon petit patelin j'ai qu'une seule envie c'est bien de retourner dans une grande ville, Bordeaux, Paris ou n'importe où. ^^ Je comprends ce que tu veux dire, c'est toujours bien de pouvoir se dire qu'on peut partir et pas rester au même endroit toute sa vie. Jap
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cydonia
Membre
avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 1569

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Mar 2 Fév 2016 - 11:28

Bon je déterre mon vieux topic, même si je pense que ça sera plus un monologue qu'autre chose, les personnes qui pourraient être concernées ne postant pas forcément et/ou n'ayant pas envie de raconter leurs vies.

Voilà.
En fait je sais même pas pourquoi je le déterre, je ferais sans doute mieux de le laisser là où il est.

Peut-être que j'ai juste envie de raconter ma vie en fait.
Personnellement je n'ai jamais vraiment vu les périodes d'inactivité comme quelque chose de fondamentalement négatif. C'est l'occasion de découvrir de nouvelles choses, d'être plus ouvert à ce qui à l'habituel n'aurait pas attiré notre attention, car c'est vrai que l'on a beaucoup plus de temps. C'est aussi l'occasion de repenser un peu sa vie, de revoir ses objectifs, chose qu'on ne fait pas forcément lorsqu'on est pris par le quotidien de la vie active. 

Ça c'est la théorie. La réalité pour ceux qui sont par nature actifs, mais un peu le monde des bisounours pour les gens qui comme moi ont tendance à avoir un gros poil dans la main.

(et bim, voilà que mon message vient de sauter. Heureusement que j'avais CTrl C/Ctrl V le début. La flemme de tout retaper.. Bon en gros ce que je disais en 20 lignes, c'est que je ne profitais pas à fond de ma période "d'inactivité", que finalement je n'avais pas l'impression de faire énormément plus que lorsque j'avais 45h en moins dans la semaine, bref que la valeur ajoutée n'étais pas très importante voire négative si on prend en compte le côté monétaire.

Bref, je pense qu'à l'heure actuelle, étant donné ma tendance à l'inactivité, ce serait bien pour moi de trouver un travail. Pour le côté social, monétaire, de l'égo, "intellectuel". Je mets intellectuel entre guillemets car bon, je ne suis pas chercheuse ni cadre, juste technicienne. Mais mine de rien, devoir réaliser une mission, chercher des solutions aux problèmes auxquels on est confrontés etc, en apprendre plus sur son environnement, mine de rien ça demande un peu de faire fonctionner ses méninges. Même si on n'en voit pas vraiment toujours le sens, si quelque part on a l'impression que ce que l'on fait n'a aucune finalité, quelque part ça fait du bien malgré tout. Peut-être que plus tard, je chercherai un métier qui ait davantage de sens, mais pour l'instant, étant donné mes faibles compétences sociales et mes angoisses existentielles, il est plus prudent de rester dans mon domaine.

Même s'il semble quand même que ce domaine ne veut pas de moi.
Enfin je vais avouer que je ne cherche pas à fond non plus, mais je ne suis pas hyper motivée car je sais que ce sera toujours plus ou moins la même chose qui coincera : l'entretien, l'aspect social. 
Le pire c'est que si je ne m'étais pas totalement foirée à l'entretien, et si je n'avais pas dit certaines choses que j'ai dites, je serais peut-être revenue au sein de l'entreprise dans laquelle j'étais. Car ils fonctionnement beaucoup par contrat, et ont tendance à rappeler les personnes une fois qu'elles auront fini leur mission pour leur en proposer une autre (gros site, beaucoup de travail). Normalement, lorsque tu as mis un pied sur ce site, surtout si tu y as passé un an, c'est bon. Mais moi non. Voilà.

Bon sinon, mon post ressemble beaucoup à un blog, mais parlez-moi de vous maintenant Razz .
Vos projets, votre façon de voir le monde du travail, votre façon de vous activer au quotidien, tout ça tout ça.
J'avoue qu'il y a deux personnes dont je serais assez intéressée (mais les autres, c'est intéressant aussi hein Razz ) de voir les réponses : Wild (qui parle très peu d'elle) et Nerev (qui n'est pas directement concerné, mais qui a peut-être certains projets).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geth24
Membre
avatar

Masculin
Messages : 1141

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Sam 6 Fév 2016 - 8:08

Cydonia a écrit:
Bon je déterre mon vieux topic, même si je pense que ça sera plus un monologue qu'autre chose, les personnes qui pourraient être concernées ne postant pas forcément et/ou n'ayant pas envie de raconter leurs vies.


Peut-être que j'ai juste envie de raconter ma vie en fait.
C'est difficile de raconter son histoire ,  Et tu penses bien ,on est des  pudiques de la vie ici Smile nice Alors hésite pas a continuer "  ton Blog " j'aime bien lire les histoires de chacun greenface
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nerevarine
Membre
avatar

Masculin
Age : 31
Messages : 2223

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Dim 7 Fév 2016 - 16:45

Cydonia a écrit:
J'avoue qu'il y a deux personnes dont je serais assez intéressée (mais les autres, c'est intéressant aussi hein Razz ) de voir les réponses : Wild (qui parle très peu d'elle) et Nerev (qui n'est pas directement concerné, mais qui a peut-être certains projets).
Tant que rien n'a abouti, je ne souhaite pas en parler plus que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soma
Modo
avatar

Masculin
Age : 28
Messages : 1976

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Dim 7 Fév 2016 - 20:16

Perso j'ai pas 'alternatives de carrière immédiate, comme je me retrouve à repasser mes modules ratés à des mois d'intervalle, je pense pas trop boulot. Razz

En ce moment je me suis remis au sport et à l'écriture, je pense à mon développement personnel à court et moyen terme plus qu'à des projets pro à long terme.

Je garde les mêmes idées pour le moment (pour après mon diplôme)
- commencer la formation pour devenir hygiéniste dentaire, c'est le même boulot en plus qualifié et mieux payé. Le choix le plus logique
- reprendre le concours pour devenir infirmier
- reprendre fac de psycho mais pour le moment reprendre un cursus universitaire me dépite un petit peu

Voilà, je pense avoir fait le tour de la question Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cydonia
Membre
avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 1569

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Lun 8 Fév 2016 - 8:57

Nerev : Ok je comprends que vous n’ayez pas envie d'en parler Wild Weasel et toi. C'est vrai que c'est peut-être un peu indiscret si vous n'avez pas eu l'envie de venir en parler de vous-même ici.

Geth : Mais moi aussi j'aime bien lire les histoires de chacun, mais en ce moment il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent Razz ... Tiens, puisque tu es là et que tu sembles réceptif, dis-nous tout. Tu as commencé à travailler tout de suite après tes études ou tu as eu une période de creux ? Comment est-ce que tu envisages ton rapport au travail ? Est-ce qu'il te plait ou est-ce que tu aimerais en changer à un moment ou à un autre.

Soma : 
Un peu pareil que toi au final. Je suis davantage concentrée sur mon développement personnel à court terme, qu'à ma carrière à long terme. Parce que c'est ce qu'il y a de mieux à faire, parce que je pense que je saurai vraiment ce que je veux faire une fois que je me serais un peu plus apprivoisée on va dire. Le type de métier que je fais n'est qu'une transition, je sais pertinemment que je ne ferai pas ça toute ma vie, pas à ce niveau en tout cas. Encore que, on sait jamais.
Je voulais vraiment pendant un moment entamer des études de psychologie par correspondance (via Paris 8), en parallèle du reste. Je suis trop bête, je regrette de ne pas l'avoir fait. Maintenant que ça fait quelques temps que j'ai quitté les cours, je devrais surement m'inscrire sous le statut de formation continue (et non de formation initiale), ce qui n'est pas DU TOUT le même prix.
Enfin bon, on verra bien.
Je crois vraiment que j'aimerais partir à l'étranger aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geth24
Membre
avatar

Masculin
Messages : 1141

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Lun 8 Fév 2016 - 20:36

C'est clair il y a plus grand chose ,  on veut savoir les histoires des gens dans leur vie !   j'ai un petit faible pour les histoires de cœur avec un happy end   greenface

Après mes études , j'ai cherché quelques mois , je me suis inscrit à beaucoup d'agence d’intérim sans succès .... Tu sais la phrase que tout le monde dit " Vous n'avez pas d'expérience "  apres quelques mois ,  j'ai trouvé un poste durant  un an sur des chantiers  , je faisais des trucs de plombier alors que je suis pas vraiment dans se domaine mais ça m'a permis d'apprendre  en plomberie , c'est très physique , tu imagines bien sur les chantiers d'immeuble il n' y pas encore d'ascenseur .... , j'ai perdu plus de 10 kilos    et j'en avais vraiment besoin à l'époque  , au lit ts les soir a 21 hrs .... Vers la fin , j'ai commencé à avoir des ennuis avec un nouvel employé  , il était vraiment détestable , il se moquait de moi ...  ,  j'avais déjà en tête de partir mais ça à accéléré les choses . j'ai donc démissionné et j'avais dans l'idée   de prendre quelques mois  pour moi " en mode Vacance "   mais le hasard à fait que je reçois un appel d'une interim pour un poste   dans une société pharmaceutique  quelques jours après , j'y ai travaillé  presque 4 ans  comme technicien dans l'environnement technique des installations , j'ai beaucoup aimé c’était sympa mais on a perdu le contrat sad  et je suis dans une autre société maintenant , pour le moment ça va  ,  j'ai plus tendance à privilégier  mon bien être  de tous les jours que le travail en soit  ,  par exemple être payé énormément et être en Stress permanent je veux pas , je veux un petit boulot qui me laisse le temps de faire des loisirs  , ne pas rentrer trop Tard , profiter de ma chienne , même si j'ai une paye moins grosse , je veux me sentir bien  , déconnecté du boulot , j'en ai besoin mais je cherche toujours le poste avec un gros salaire et pas de Stress greenface  on ne sait jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smatt14
Membre
avatar

Masculin
Age : 34
Messages : 3797

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Lun 8 Fév 2016 - 20:48

Et, cette histoire de coeur avec un happy end, pourquoi ne t'en construis-tu pas une ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soma
Modo
avatar

Masculin
Age : 28
Messages : 1976

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Mar 9 Fév 2016 - 12:38

Cydonia a écrit:


Soma : 
Un peu pareil que toi au final. Je suis davantage concentrée sur mon développement personnel à court terme, qu'à ma carrière à long terme. Parce que c'est ce qu'il y a de mieux à faire, parce que je pense que je saurai vraiment ce que je veux faire une fois que je me serais un peu plus apprivoisée on va dire. Le type de métier que je fais n'est qu'une transition, je sais pertinemment que je ne ferai pas ça toute ma vie, pas à ce niveau en tout cas. Encore que, on sait jamais.
Je voulais vraiment pendant un moment entamer des études de psychologie par correspondance (via Paris 8), en parallèle du reste. Je suis trop bête, je regrette de ne pas l'avoir fait. Maintenant que ça fait quelques temps que j'ai quitté les cours, je devrais surement m'inscrire sous le statut de formation continue (et non de formation initiale), ce qui n'est pas DU TOUT le même prix.
Enfin bon, on verra bien.
Je crois vraiment que j'aimerais partir à l'étranger aussi.

On est à peu près dans la même situation. Récemment, je me suis rendu compte que je suis phobique scolaire, le vrai de vrai. Je panique quand je passe des examens, je panique quand j’attends les résultats. J'ai peur d'être entouré, dès que ça chahute autour de moi je me sens angoissé, bref je suis pas du tout à l'aise et je l'ai jamais été. Je vais essayer de bosser sur moi durant les mois à venir, à la fois de mon coté avec sport et théâtre et aussi avec la psy. Je me rends compte que je suis beaucoup moins tendu avec les gens qu'à une époque, même avec des gens que j'ai pas l'habitude de côtoyer (par exemple quand on s'est vu à paris c'était nickel). Par contre dans un cadre scolaire où tout le monde profs, et élèves attend quelque chose de moi je me retrouve comme à mes cinq ans, je suis plus du tout capable de me comporter comme il faut. Donc développement personnel à fond les ballons, je vois que ça Smile

Si tu te sens de reprendre des études de psychologie on peut peut être essayer de le faire ensemble, ça nous fera une marche moins haute à escalader en s'entraidant. greenface J'ai pas du tout regardé les tarifs je t'avouerais, vraiment je sais pas du tout comment ça va se passer, c'est une idée que je garde pour plus tard mais qu'il est pas bête de creuser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smatt14
Membre
avatar

Masculin
Age : 34
Messages : 3797

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Mar 9 Fév 2016 - 12:54

Et pourquoi la psychologie en particulier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cydonia
Membre
avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 1569

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Mar 9 Fév 2016 - 14:51

Geth : Oui j'imagine que les chantiers d'immeuble devaient très physiques. Il faut vraiment en vouloir pour faire ça 7/8h par jour blasé.
C'est bien si tu as réussi à trouver ton équilibre Smile. Ton métier actuel est assez tranquille je crois, ça doit jouer. Je comprends un peu lorsque tu dis que tu ne te focalises pas sur ton travail. Je me dis parfois que quelque part, on n'est pas obligé d'avoir un métier super épanouissant si à côté on a des activités qui nous plaisent et dans lesquelles on est investi.
 
Smatt : Parce que c'est intéressant Razz .

Soma :
Euh par contre le prix des études supérieures en France c'est peanuts pour les jeunes. Mais nous on n'est plus des jeunes, et ça ne m'étonnerait pas si une année pour nous s'élevait à 4000 euros. Peut-être moins étant donné que les études sont par correspondance, mais je pense pas être très loin du compte.
Mais sinon, en plus à part l'argent, je ne suis pas très sure de vouloir investir du temps là-dedans. Ca aurait été intéressant à une époque, mais ça ne l'est peut-être plus autant pour moi maintenant. Je parle d'intérêt "pratique".
 Mais si tu te décides à le faire, faudra que tu nous fasses partager ton expérience Jap .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geth24
Membre
avatar

Masculin
Messages : 1141

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Mar 9 Fév 2016 - 17:38

Smatt14 a écrit:
Et, cette histoire de coeur avec un happy end, pourquoi ne t'en construis-tu pas une ?
 
Mais je suis OPEN  Pervers c'est juste que j'ai rien à raconter  , j'ai fait des sites de rencontre par curiosité mais  aller voir quelqu'un dans l'optique d'un RDV sur se thème Fear Run , j'ai  tenté deux RDv il y a quelques années maintenant  , c'est Grave angoissant   ,  tu ressors crevé tellement ça  demande beaucoup d’énergie  et après ça donne pas suite Cry  ,  j'aimerais bien   faire des sorties neutres  mais je connais personne Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smatt14
Membre
avatar

Masculin
Age : 34
Messages : 3797

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Mar 9 Fév 2016 - 17:40

Et pour rencontrer de nouvelles personnes il ne faudrait pas commencer à sortir déjà ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jag
Membre
avatar

Féminin
Age : 24
Messages : 15791

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Mar 9 Fév 2016 - 23:32

Les études de psy j'y ai souvent pensé aussi, pour pouvoir mieux comprendre l'esprit humain et pouvoir aider les gens "comme nous".
Puis j'y ai pas mal réfléchi et j'ai réalisé qu'en fait ce n'est pas nécessairement le meilleur moyen d'aider et je préfère le faire dans un cadre "libre" si besoin, pas de façon monnayée en me "forçant"
Etre psy sur mon temps libre ca me suffit je crois, à temps plein je péterais un cable.
D'autant que ca demande beaucoup d'investissement de temps les études, les faire à coté d'un travail c'est dire adieu ou presque à sa vie sociale pendant 5 ans...

Par contre le prix ne change pas selon l'age, ce qui peut changer c'est ptet les bourses ou les aides que tu as mais une license/un master de psycho ca reste le meme prix quelque soit ton age O.o
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/angel25
Cydonia
Membre
avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 1569

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Mer 10 Fév 2016 - 7:52

En fait c'est pas tant l'âge que le nombre d'années d'arrêt d'études qui compte. Il y a deux statuts : formation initiale et formation continue. L'étudiant lambda qui entre à la fac après son bac est en formation initiale, celui qui y retourne après 25 années de vie active est en formation continue. 
Sur internet j'ai lu qu'on passait sous le statut de formation continue après deux ans d'arrêt d'études (notamment), mais ça me paraît vraiment peu. La décision est peut-être prise au cas par cas.
Par exemple, j'ai une collègue (la quarantaine) qui faisait une licence de gestion à la fac à distance. Et là où les autres étudiants de 20 ans payaient 300 euros max, ma collègue payait 4000-5000 (qui est plus proche du coût réel que représente ton année d'étude). Après c'est possible de s'en faire financer tout ou partie via des organismes de formation professionnelle, mais il faut vraiment respecter des critères bien précis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minipouss
Membre
avatar

Féminin
Messages : 633

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Mer 10 Fév 2016 - 14:04

*Choquée*

T'es sûre que c'est pas seulement dans le cadre d'études à distance que le coût augmente tant ? Ou pour ceux qui demandent des services particuliers parce qu'ils travaillent à côté (genre aménagement d'horaires, aides pédagogiques -parce que ça doit pas être évident de reprendre les cours après plusieurs années -voire décennies- d'arrêt) ? Ceux là font ptêtre appel à des structures particulières qui ajoutent un surcoût à l'inscription quoi, parce que ça m'étonne sinon : je m'étais renseignée y a quelques années pour reprendre les cours à la fac, et sur leur site j'ai jamais vu des coûts aussi chers que ce que tu dis là ... D'ailleurs, je re-regarde là du coup au cas où ça aurait changé (vu que je suis vieille siffle  ), mais les frais d'inscription annoncés ne distinguent pas formation initiale ou continue, comme si ça changeait rien. Ils distinguent bien les travailleurs salariés pour dire qu'au delà d'un certain nombre d'heure ils étaient exonérés de frais de sécu, mais sinon, rien de plus. 
Y a aussi un descriptif de la marche à suivre pour l'inscription de ceux qui ont déjà été étudiants dans la fac en question il y a de ça plusieurs années (oui j'ai regardé que pour mon cas), et y a aucune indication non plus du fait que les frais pouvaient être ... multipliés par plus de 10. Si vraiment ils ont de tels tarifs, c'est super trompeur o_O
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cydonia
Membre
avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 1569

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Mer 10 Fév 2016 - 14:27

J'ai surement dit des bêtises en fait Razz , j'aurais dû me renseigner un peu plus avant de sortir tout ça.
Par exemple, à Paris-Sud ils distinguent "formation continue" (financé par un organisme ou l'entreprise) et "reprise d'études en autofinancé"
et effectivement les prix de certaines formations sont beaucoup moins élevés pour certains diplômes : https://www.u-psud.fr/_resources/service_conseils/CA/Archives%2520CA/CA%2520-%25202011/CA%2520du%25207%2520fevrier%25202011/annexe%25202%2520-%2520Tarifs%2520FC-VAE%25202011-2012.pdf?download=true . Pour être ingé, il faut quand même sortir des sous de sa poche par contre. 
Même pour ce qui est des écoles publiques du réseau IAE, où ma collègue est inscrite, les frais ne sont que de 1800 euros si autofinancés (http://www.iae-eiffel.fr/fr/formation/continue/tarifs). Du coup ça me semble bizarre qu'elle doive payer 5000  pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minipouss
Membre
avatar

Féminin
Messages : 633

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Mer 10 Fév 2016 - 14:49

Ca me rassure, ça m'aurait semblé particulièrement injuste sinon Sweat (genre "y a que les plus riches qui peuvent profiter d'une structure scolaire pour s'instruire et pour passer des diplômes, passé un certain âge"). Par contre, les tarifs sont quand même pas mal cheros pour certaines formations, et comme tu dis : pour ingé, ça fait peur lolilol 
Après ta collègue, ptêtre qu'elle suivait deux formations en parallèle ou un truc du genre ? M'enfin sans lui demander on pourra pas savoir en fait :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wild Weasel
Admin
avatar

Féminin
Age : 30
Messages : 6801

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Mer 10 Fév 2016 - 16:24

Cydonia a écrit:
Bon je déterre mon vieux topic, même si je pense que ça sera plus un monologue qu'autre chose, les personnes qui pourraient être concernées ne postant pas forcément et/ou n'ayant pas envie de raconter leurs vies.

Voilà.
En fait je sais même pas pourquoi je le déterre, je ferais sans doute mieux de le laisser là où il est.

Peut-être que j'ai juste envie de raconter ma vie en fait.
Personnellement je n'ai jamais vraiment vu les périodes d'inactivité comme quelque chose de fondamentalement négatif. C'est l'occasion de découvrir de nouvelles choses, d'être plus ouvert à ce qui à l'habituel n'aurait pas attiré notre attention, car c'est vrai que l'on a beaucoup plus de temps. C'est aussi l'occasion de repenser un peu sa vie, de revoir ses objectifs, chose qu'on ne fait pas forcément lorsqu'on est pris par le quotidien de la vie active. 

Ça c'est la théorie. La réalité pour ceux qui sont par nature actifs, mais un peu le monde des bisounours pour les gens qui comme moi ont tendance à avoir un gros poil dans la main.

(et bim, voilà que mon message vient de sauter. Heureusement que j'avais CTrl C/Ctrl V le début. La flemme de tout retaper.. Bon en gros ce que je disais en 20 lignes, c'est que je ne profitais pas à fond de ma période "d'inactivité", que finalement je n'avais pas l'impression de faire énormément plus que lorsque j'avais 45h en moins dans la semaine, bref que la valeur ajoutée n'étais pas très importante voire négative si on prend en compte le côté monétaire.


Alors, figures-toi que mes collègues de formation et moi (nous sommes actuellement au chômage puisque la formation est terminée) avons eu la même conversation et les mêmes remarques là dessus.
Nous sommes moins actives au chômage que lorsque nous travaillons, alors que nous n'avons pourtant que du temps libre à mettre à profit.

Perso, je pense que c'est une question de rythme et d'envie. Quand on est au chômage, les journées s'allongent et le rythme ralentit. Le corps et le cerveau s'habituent naturellement et suivent le même mouvement, car il me semble impossible d'être pro-actif lorsqu'il n'y a ni limite de temps, ni enjeux, ni objectifs, ni impératifs à tenir. Quant à la motivation, n'en parlons même pas !

Attention je ne dis pas qu'on ne s'occupe jamais lorsque l'on est au chômage (moi j'ai refait mon appart, restauré des meubles etc) ; je dis simplement que cela se fait au rythme de notre corps, qui ralenti la naturellement la cadence lorsqu'il n'y a pas de 'deadline' stressante à tenir.
 

(...)

Bon sinon, mon post ressemble beaucoup à un blog, mais parlez-moi de vous maintenant Razz .
Vos projets, votre façon de voir le monde du travail, votre façon de vous activer au quotidien, tout ça tout ça.
J'avoue qu'il y a deux personnes dont je serais assez intéressée (mais les autres, c'est intéressant aussi hein Razz ) de voir les réponses : Wild (qui parle très peu d'elle) et Nerev (qui n'est pas directement concerné, mais qui a peut-être certains projets).

1 : Mes projets

Je viens de terminer ma formation d'animatrice socio-culturelle. J'ai passé un entretient avec un Directeur et je commence un CDD début mars. Je vais bosser en EHPAD. En plus de m'occuper des activités, des grands événements et animations auprès des résidents, je vais bosser avec l'infirmière coordonnatrice, la maîtresse de maison et l'administratrice pour le bon fonctionnement de la structure.

2 : Le monde du travail.

J'crois bien avoir perdu toutes mes illusions là dessus. Néanmoins j'ai un très bon feeling avec ce qui m'attend là-bas. J'ai senti qu'ils voulaient m'avoir dans leur équipe (ils me l'on clairement dit, donc ça aide Razz) et je pense que je vais bien m'intégrer. J'ai déjà fait un stage là bas, je connais l'ambiance.
Plus généralement, notamment au regard de mon expérience, je me demande si on peut réellement et pleinement se sentir bien au travail lorsqu'il y a un nombre conséquent de collègues autour.
Vis -à-vis de mon milieu professionnel : entre les équipe soins, les administratifs, la direction, le pôle hôtelier... tout ça dans une seule structure... j'vois mal comment ça peut cohabiter sans péter de temps à autre. L'ambiance est rarement paisible, même si on pourrait le croire au départ.
J'ai l'impression qu'il y a des milieux ou les rôles et les services sont beaucoup plus sectorisés et n'ont pas à collaborer régulièrement. Du coup, le nombre réduit de collaborateurs permet de créer une atmosphère plus calme et prévisible. La pression est moindre, y a moins de choses à gérer / endurer.

Moi la mauvaise ambiance, c'est une chose qui me fou très rapidement en l'air. C'est mon talon d’Achille. La chose qui me mine lentement mais sûrement... donc j'ai hâte de voir si c'est différent là où je vais.

3 : Mes activités au quotidien.

Franchement quand je suis au chômage, je me relaxe, je fais des trucs que j'aime, des trucs créatifs etc. Mais lorsque ça s'éternise... mes mauvais côtés viennent me ronger de l'intérieur. Perte de confiance, d'espoir, doutes sur tout et sur rien, isolement. Tout deviens peu à peu fade et sans intérêt. Et puis les coups de blues sont de plus en plus présent. Ça se transforme en déprime, voire en dépression.
Il y a 4 ans j'étais à Paris au fond du trou sans aucun espoir, sans avenir, sans envies professionnelles et sans aucune foi en l'être humain. Je pense qu'il ne faut pas sous-estimer l'impacte d'une longue période d'inactivité. C'est un cercle vicieux qui t'enlise dans ce que tu détestes le plus chez toi.

Bref, pour m'occuper je retape mes meubles, je fais du coloriage antistress, je bois du café avec mes copines de formation, j'essaye de sortir, je fais de la cuisine, je m'achète des babioles, je m'occupe de Troll. Ça aide à ne pas cogiter, même si là actuellement tout vas bien (j'ai énormément avancé dans le domaine professionnel).



- Sometimes you win, sometimes you learn - John Maxwell
 
"God creates dinosaurs -> God destroys dinosaurs -> God creates man -> Man destroys God -> Man creates dinosaurs -> Dinosaurs eat man : Woman inherits the earth."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confreriedelabelette.forumactif.org
Soma
Modo
avatar

Masculin
Age : 28
Messages : 1976

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Mer 10 Fév 2016 - 20:03

Cydonia a écrit:

Soma :
Euh par contre le prix des études supérieures en France c'est peanuts pour les jeunes. Mais nous on n'est plus des jeunes, et ça ne m'étonnerait pas si une année pour nous s'élevait à 4000 euros. Peut-être moins étant donné que les études sont par correspondance, mais je pense pas être très loin du compte.
Mais sinon, en plus à part l'argent, je ne suis pas très sure de vouloir investir du temps là-dedans. Ca aurait été intéressant à une époque, mais ça ne l'est peut-être plus autant pour moi maintenant. Je parle d'intérêt "pratique".
 Mais si tu te décides à le faire, faudra que tu nous fasses partager ton expérience Jap .
Effectivement ça a l'air chairos pour le peu que j'arrive à comprendre sur internet. De toute façon j'en suis pas encore là, faut deja que j'ai mon diplome et que je mette de l'argent de coté. Si je pouvais me sentir plus serein ce serait extraordinaire. Ce qui est sur dans mon cas c'est que assistant dentaire n'est pas un job que je ferais à vie, j'ai surtout besoin actuellement de renforcer mon image de moi avant de trouver ce qui me brancherait vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jag
Membre
avatar

Féminin
Age : 24
Messages : 15791

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Ven 12 Fév 2016 - 20:00

Je sens que je vais encore grave galérer pour trouver un truc, ca me gave tellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/angel25
Smatt14
Membre
avatar

Masculin
Age : 34
Messages : 3797

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Ven 12 Fév 2016 - 20:36

Eh oui, bienvenue dans le monde des grands ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jag
Membre
avatar

Féminin
Age : 24
Messages : 15791

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Ven 12 Fév 2016 - 21:03

Creepy Smile Rad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/angel25
Cydonia
Membre
avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 1569

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Lun 15 Fév 2016 - 18:23

Wild-Weasel : Ah ça fait plaisir à lire Smile . On a l'impression que tu sais un peu plus où tu vas. Enfin d'un certain côté, car de l'autre j'ai l'impression que tu n'es pas hyper-super enthousiaste, mais peut-être que je me trompe. Ça serait dans une maison de retraite ? Les autres personnes de ta formation ont réussi à trouver facilement ?

Jag : Ben, et il en est où alors ce projet de tour du monde Razz ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wild Weasel
Admin
avatar

Féminin
Age : 30
Messages : 6801

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Lun 15 Fév 2016 - 19:53

Je suis super enthousiaste dans cette maison là oui, je m'y projette car elle correspond à mes valeurs. (Je commençais à douter, vu ce que j'ai pu voir dans d'autres maisons). C'est tout bénéf, même si j'ai une grosse pression car beaucoup de choses à gérer, et des responsabilités qui me font légèrement flipper greenface.

Les autres personnes de ma formation qui cherchent du boulo n'ont pas encore trouvé, sauf une (elle l'a su il y a quelques jours). Elle est dans la même ville que moi donc on se capte régulièrement et on se soutient.

Je suis vraiment curieuse de voir si là-bas, dans cette maison là précisément, le "monde du travail" me correspond un peu plus. Wait and see.

Au fait : qu'est ce que tu penses de "ma théorie" sur les périodes d'inactivité ? Sur le fait qu'on ralenti etc... ?


- Sometimes you win, sometimes you learn - John Maxwell
 
"God creates dinosaurs -> God destroys dinosaurs -> God creates man -> Man destroys God -> Man creates dinosaurs -> Dinosaurs eat man : Woman inherits the earth."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confreriedelabelette.forumactif.org
Cydonia
Membre
avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 1569

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Lun 15 Fév 2016 - 20:00

Oui je suis tout à fait d'accord. On est au moins sur le qui-vive, et comme on n'a pas de but précis on vivote un peu et on est moins efficace qu'en temps normal. Enfin, tu me résumes mieux que moi.
Le temps est vraiment une notion bien abstraite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wild Weasel
Admin
avatar

Féminin
Age : 30
Messages : 6801

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Lun 15 Fév 2016 - 23:14

Mais carrément, j’accomplissais 3 fois plus en bossant 35 heures + les samedis sur mes dossiers que là en période de chômage... Fin bon je suis contente de reprendre en mars, mais voila, je trouve ça assez fascinant. O_O


- Sometimes you win, sometimes you learn - John Maxwell
 
"God creates dinosaurs -> God destroys dinosaurs -> God creates man -> Man destroys God -> Man creates dinosaurs -> Dinosaurs eat man : Woman inherits the earth."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confreriedelabelette.forumactif.org
Jag
Membre
avatar

Féminin
Age : 24
Messages : 15791

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Mar 16 Fév 2016 - 21:05

Cydonia a écrit:
Wild-Weasel : Ah ça fait plaisir à lire Smile . On a l'impression que tu sais un peu plus où tu vas. Enfin d'un certain côté, car de l'autre j'ai l'impression que tu n'es pas hyper-super enthousiaste, mais peut-être que je me trompe. Ça serait dans une maison de retraite ? Les autres personnes de ta formation ont réussi à trouver facilement ?

Jag : Ben, et il en est où alors ce projet de tour du monde Razz ?

Je sais pas, je vais voir comment ma vie sociale évolue je crois, c'est ca qui sera déterminant Creepy Smile Rad Puis bon je me dis que ce serait ptet mieux de partir plus tard: au moment ou je quitterai l'appart de ma mère et avant d’emménager chez moi.
Pour l'instant je peux faire des économies grace au fait de pas payer de loyer mais je pourrais plus trop faire ca dans quelques années... Du coup mieux vaut rentabiliser ce temps là. pense

Sinon c'est clair qu'on est beaucoup plus actif en travaillant, plusieurs raisons différentes peuvent etre prises en compte je pense.
Un truc tout bete pour mon cas, le fait d'etre "obligé" de sortir.
Quand je suis chez moi et que je me dis "bon je pourrais ptet aller à tel endroit" mais que rien ne m'oblige à sortir de ma couette bah... Voila.
Tandis que si j'ai été obligé de sortir et qu'après je sors du taf le soir je suis deja dehors et dans une condition ou l'idée de faire un truc pour me changer les idées m'attire.
Après y a aussi l'aspect monétaire et social, mine de rien la société nous incite un peu à avoir "honte" de cette situation donc on se replie ptet plus sur soi meme et on ose moins se confronter au monde. Rien que l'idée de rencontrer des gens et devoir répondre à la question "tu fais quoi dans la vie?" ca te donne juste envie de rester enfermer dans une cave. Creepy Smile Rad
On nous conditionne un peu à cette idée de "ne rien faire" du chomage en fait donc on s'y résout.

Bon le seul truc que je trouve pas le temps de faire avec toutes ces sorties c'est de chercher un autre contrat, j'envoie quelques candidatures mais pas suffisamment. Sweat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/angel25
Nerevarine
Membre
avatar

Masculin
Age : 31
Messages : 2223

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Sam 12 Mar 2016 - 0:09

Cydonia a écrit:
Nerev : Ok je comprends que vous n’ayez pas envie d'en parler Wild Weasel et toi. C'est vrai que c'est peut-être un peu indiscret si vous n'avez pas eu l'envie de venir en parler de vous-même ici.

C'est pas une question d'indiscrétion dans ce cas, d'autant plus que je l'ai déjà un peu évoqué au sorties IRL.
Au moment où tu as posé la question, j'étais tellement dans une phase pessimiste que j'aurais répondu quelque chose d'extrêmement négatif : pas du tout constructif alors que beaucoup ici envisagent de belles choses en ce moment.
Concrètement, je suis sur le point d'achever un bilan de compétences que j'ai réussi à faire financer par mon entreprise avant de les quitter bientôt (vu ce que je leur ai apporté, ils me devaient bien ça).
J'ai pu identifier cette formation qui m'intéresse, et au terme d'un bras de fer contre moi-même (je vous passe les détails) je suis parvenu à me confronter à la réalité (dernière phase du bilan) en interrogeant des gens issus de divers horizons qui se sont reconvertis par son biais. Même si beaucoup de choses m'angoissent terriblement, ça a l'air passionnant et se rapproche beaucoup de ce que je veux faire.
Là, j'envisage soit de candidater à cette formation cette année, sachant qu'il doit me rester une quinzaine de jours pour remplir un dossier "de motivation" dont je ne connais pas encore le contenu (lundi je prévois d'appeler le service scolarité). Soit de la reporter à l'année prochaine, et en attendant, d'effectuer des missions bénévoles liées à l'environnement qui en plus d'être utile globalement, me permettront d'apporter de la crédibilité à ce dossier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cydonia
Membre
avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 1569

MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   Lun 14 Mar 2016 - 8:04

Ah ça avance à ce que je vois Encourager .
Si tu as pu cerner un domaine professionnel c'est déjà très bien. Je te vois bien évoluer dans un domaine assez "idéaliste" comme celui-ci, je pense que tu y as tout à fait ta place. Et étant donné ton cursus je pense que tu n'auras aucun mal à intégrer une formation de ce type (dans le sens où tu as suivi des études qui flashent sur un cv et qui pourraient convaincre les professeurs de t'intégrer dans leur formation).
Tiens nous au courant Jap .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le topic des chômeurs et autres NEET   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le topic des chômeurs et autres NEET
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
 Sujets similaires
-
» Le topic des chômeurs et autres NEET
» Le topic de l'audiow' (des autres)
» Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels
» Karen Blixen : Out of Africa ... Et autres oeuvres
» [TOPIC UNIQUE] Propositions d'évolution de Mobbyway [WM-AND]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- LE FORUM DONT TU ES LE HEROS - :: Conseils et astuces entre membres-
Sauter vers: