- LE FORUM DONT TU ES LE HEROS -

QG de sa grand-mère la chouette croisée son grand-père l'hippocampe. Repaire qui gère sa fougère. Sanctuaire du mitigé cochon-d'inde.
Espace d'entraide, communauté ouverte et soudée, lieu de discussions en tous genres.
 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Lun 13 Oct 2014 - 11:30

mieux qu'un caméo de Stan Lee, un caméo de Stan Lee qui te braque avec un fusil à pompe parce que t'as voulu prendre des otages dans sa supérette !

nan, malheureusement j'ai pas pu voir la fin, le décodeur (mon cerveau) a redémarré tout seul, du coup jme suis reveillé Razz
Revenir en haut Aller en bas
Soma
Membre
avatar

Masculin
Age : 29
Messages : 1977

MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Sam 18 Oct 2014 - 17:25

Depuis quelques mois j'arrive plus à me souvenir de mes rêves. Je me réveille, et avant même que j'essaie d'y penser, j'ai oublié le début et la fin, et puis boom je me rappelle plus de rien. Ca me manques un peu mes bons vieux rêves WTF  sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kid.
Membre
avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 3226

MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Sam 18 Oct 2014 - 17:43

Je me suis réveillée tôt ce matin, vers 8h et je suis tombée K.O pour une mini-sieste de 20mn vers 11h00/12h. Pendant cette sieste j'ai fais un rêve trop bizarre. J'étais chez moi avec des gens et j'avais 3 chats et un chien. Les chats ont changé de comportement d'un coup et sont devenus très agressifs. On essayait de les faire sortir mais ils réussissaient à rentrer je ne sais pas où puisque les portes et les fenêtres étaient fermées. L'un d'entre nous a suggéré de faire sortir le chien également, au cas où il se mettrait à dérailler lui aussi. J'ai ouvert les rideaux de la porte fenêtre du salon et le jardin était rempli de chats noirs vénères. Ils regardaient dans ma direction et semblaient vouloir entrer dans la maison. Mes parents sont rentrés et j'ai crié de fermer la porte derrière eux. Ma mère me demande ce qu'il se passe et je lui répond que tous les animaux sont devenus tarés. Elle me demande ce qu'ils ont et je lui réponds : "C'est le virus !". En tout cas, mes parents ont pas l'air affolés et j'suis la seule à être inquiète. Mon père ouvre la porte-fenêtre, les chats ont disparus mais à la place, il y a un tigre. Il est en position d'attaque et commence à grogner. Je supplie mon père de rentrer et de fermer cette porte, il me dit que je n'ai rien à craindre mais je continue de le supplier. Ma mère me dit "Ca va Sihem, laisse le faire ce qu'il a à faire, on fermera la porte après". Ils ont pas l'air de voir le tigre. Celui ci est toujours en position d'attaque mais ne se décide pas.

ET BAM, j'me réveille.


"- Vous voulez un whisky ?
- Oh, juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?"
La Cité de la Peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wild Weasel
Admin
avatar

Féminin
Age : 31
Messages : 6949

MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Sam 18 Oct 2014 - 19:31

Les chat ont une symbolique particulière, mais ce qui est révélateur c'est la transformation en tigre et l'aspect agressif de l'animal vis-à-vis de toi spécifiquement. J'te conseille d'aller jeter un œil au Dico des Rêves dont le lien est affiché tout en bas de la page d'accueil du fofo. Smile

Concentre-toi sur le tigre.


- Sometimes you win, sometimes you learn - John Maxwell
 
"God creates dinosaurs -> God destroys dinosaurs -> God creates man -> Man destroys God -> Man creates dinosaurs -> Dinosaurs eat man : Woman inherits the earth."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confreriedelabelette.forumactif.org
Jag
Membre
avatar

Féminin
Age : 25
Messages : 15924

MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Ven 14 Nov 2014 - 16:05

Je veux vivre dans les rêves. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/angel25
Soma
Membre
avatar

Masculin
Age : 29
Messages : 1977

MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Ven 14 Nov 2014 - 20:37

Grave, ça sert à quoi la réalité au juste? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jag
Membre
avatar

Féminin
Age : 25
Messages : 15924

MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Ven 14 Nov 2014 - 22:52

C'est affreusement frustrant de se réveiller et d'avoir ce sentiment de perte ou de manque par rapport à ce que l'on avait dans le rêve comme si c'était quelque chose de réel qu'on avait perdu. sweet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/angel25
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Ven 14 Nov 2014 - 23:25

en ce moment je fais que des rêves flippants/glauques, ça me dérange pas de vivre dans la réalité, à faire des sandwiches Razz
Revenir en haut Aller en bas
Jag
Membre
avatar

Féminin
Age : 25
Messages : 15924

MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Ven 14 Nov 2014 - 23:30

T'as bien de la chance alors, vaut mieux faire des rêves pourris ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/angel25
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Ven 14 Nov 2014 - 23:33

au moins ces rêves ne se passent pas à Auchan greenface

faut croire que la réalité est tellement géniale que je n'ai plus besoin de rêver d'aventures Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Sam 15 Nov 2014 - 23:04

c'te nuit encore, je commence un rêve, jsuis apparemment en vacances dans une petite ville portuaire, je mange à la terrasse d'un petit resto, puis je vais me balader à la plage... et là t'as une méga tempête de sable sortie d'on ne sait où qui m'envoie m’écorcher la gueule dans des rochers, puis on va se réfugier sur un bateau (un très grand), pour se rendre compte qu'une bestiole entre l'Alien et le Predator bute tout le monde à bord. Super blasé

c'était même pas un rêve de poursuite standard dans lequel je joue à cache cache et je cours au ralenti, nan, je voyais bien des gens se faire étriper, couper en deux, etc...

les seuls rêves "tranquilles", je rêve que je suis en train de bosser Super blasé
Revenir en haut Aller en bas
Asczdv
Membre
avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 3023

MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Dim 16 Nov 2014 - 4:35

Pinaise il y a plusieurs jours mon colloc a rêvé de son ex... Ben ca a pas loupé j'en ai rêvé aussi (mais de la mienne :p) quelques jours après. Pinaise c'est pas agréable lolilol

C'était un de ces rêves ou tu te réveilles quand tu réalises que tu te souviens plus de ce qui vient de se passer dans le rêve, que tu te dis "mais what the füque !" Donc jme souviens de pas grand chose, j'ai pas enormément à dire.

C'est juste incroyable que ce genre de choses restent en tête aussi longtemps blasé


The good times and the bad times both will pass. It will pass. It will get easier. But the fact that it will get easier does not mean that it doesn’t hurt now. And when people try to minimize your pain they are doing you a disservice. And when you try to minimize your own pain you’re doing yourself a disservice. Don’t do that. The truth is that it hurts because it’s real. It hurts because it mattered. And that’s an important thing to acknowledge to yourself. But that doesn’t mean that it won’t end, that it won’t get better. Because it will. John Green.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Ven 5 Déc 2014 - 22:41

j'ai fait un reve la nuit dernière, fallait que je depointe, mais impossible de le faire, j'avais une carte qui marchait pas, alors j'allais en chercher une autre, j'essayais avec mon code, etc, mais rien en marchait... et j'étais même pas au boulot en plus, dans le reve. J'ai fait une fixette la dessus, ça m'etait jamais arrivé un reve ou tout était concentré sur un truc à la con comme ça. sweet
Revenir en haut Aller en bas
Soma
Membre
avatar

Masculin
Age : 29
Messages : 1977

MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Dim 7 Déc 2014 - 19:15

J'ai fait un rêve super flippant l'autre soir.  sweet J'étais chez mes parents, entouré de tout mes meilleurs potes, famille et tout. J'ai aucune idée de ce qu'on fêtait. L'ambiance était super et l'alcool commençait à me monter au cerveau. Je me sentais tellement bien que je trouvais que tout allait beaucoup trop bien, limite ça me semblait surréaliste tellement tout se passait à merveille. Au bout d'un moment, complètement saoul; je finis par dire à mes potes que je passais sans doute la meilleure soirée de toute ma vie. Je vais me coucher complètement ivre avec une bouteille d'alcool, un paquet de chips et une banane (je sais pas pourquoi), je m'effondre comme une pierre sur mon lit et m'endors immédiatement en gardant un sourire complètement halluciné. 

Quand je me réveille le matin, (dans le rêve), j'ouvre un œil, je prends une chips dans le paquet et je m'étonne de son gout infect. Je tente de boire une gorgée d'alcool et je recrache tout parce que le gout est répugnant en bouche. Enfin, je vois que mon fruit est pourri et plein de vers et d'insectes. Je me lève inquiet, je redescend dans le salon persuadé que mes potes m'ont fait une sale blague. Quand je rentre dans la pièce, tout le festin de la veille est en décomposition, les rideaux sont moisis, y'a des insectes partout et l'odeur est immonde.  Et là, tout les petits détails de la soirée, les ballons, les confettis, les bouteilles le moindre petit truc que j'avais imprimé avant de me coucher était désormais pourri, sale, brûlé. La maison toute entière semblait à l'abandon depuis des mois, voire des années.

Qu'est que je faisais là? Est ce que j'étais un fantôme mort dans un incendie incapable de quitter la maison? Est que j'étais devenu complètement fou et prisonnier d'une illusion que j'avais crée pendant tout ce temps? Est ce pour ça que je buvais autant? En tout cas, ce rêve m'a flanqué une peur bleue, d'autant que j'ai pas du tout compris le message que m'envoyait mon inconscient.  sweet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kid.
Membre
avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 3226

MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Dim 7 Déc 2014 - 23:31

Quelle équipe de producteurs/scénaristes/... veux-tu que je contacte pour projeter ton film en salle ? lolilol
Fincher peut-être, ça me parait bien.


"- Vous voulez un whisky ?
- Oh, juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?"
La Cité de la Peur.


Dernière édition par Kid. le Dim 7 Déc 2014 - 23:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jag
Membre
avatar

Féminin
Age : 25
Messages : 15924

MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Dim 7 Déc 2014 - 23:33

Vas y tu mets le niveau trop haut là avec ton rêve Razz

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/angel25
Soma
Membre
avatar

Masculin
Age : 29
Messages : 1977

MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Lun 8 Déc 2014 - 1:09

Faut dire que c'était le rêve le plus marquant que j'avais fait depuis depuis des mois Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wild Weasel
Admin
avatar

Féminin
Age : 31
Messages : 6949

MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Lun 8 Déc 2014 - 8:35

Punaise c'est clair que ça devait être angoissant. Limite t'as du avoir le cœur brisé dans le rêve nan ? On dirait la base d'un scénario de film d'horreur. greenface
Vu que tu écris bien, ça pourrait être intéressant que tu inventes la fin de ce rêve, que tu l'écrive et que tu vois si ton inconscient t’envoie des indices pendant la nuit.
Y en q qui dessinent ou peignent leurs rêves et ça les guide dans leur interprétation, puisqu'il créent un pont entre leur pensée consciente et leur inconscient. Fin l'art a parfois cet effet là. ^^


- Sometimes you win, sometimes you learn - John Maxwell
 
"God creates dinosaurs -> God destroys dinosaurs -> God creates man -> Man destroys God -> Man creates dinosaurs -> Dinosaurs eat man : Woman inherits the earth."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confreriedelabelette.forumactif.org
Soma
Membre
avatar

Masculin
Age : 29
Messages : 1977

MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Lun 8 Déc 2014 - 12:29

J'ai pas eu le temps de comprendre ce qu'il m'arrivait dans le rêve, c'est en me réveillant que je me suis demandé "attends c'est pour de vrai ou tu es encore en train de t'inventer une vie dans une maison à l'abandon?" ^^ 

Après en réfléchissant, j'ai fait ce rêve le lendemain du jour où je suis allé à la médecine du travail, le jour où un gros c .... de médecin m'a dit que j'avais beaucoup de points noirs et que je devrais consulter rapidement mon médecin traitant. J'ai cogité à ça toute la journée, faut pas me dire ce genre de choses à moi.^^ Si ça trouve c'est ce stress qui a provoqué dans mon cerveau cette nuit la crainte de ne plus en avoir pour longtemps. (d'après ma mère ce ne sont que des points noirs en plus et le médecin serait un abruti). En fait je crois que ce rêve c'était la réponse à ma question "et si je meurs brutalement, comment je pourrais me comporter? Que restera-t-il de mon âme, de mes goûts, de moi?

Je pensais recycler ce rêve dans la prochaine histoire que j'écrirais. Il y a beaucoup de choses à retransmettre avec une idée comme celle là  Jap
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jag
Membre
avatar

Féminin
Age : 25
Messages : 15924

MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Dim 4 Jan 2015 - 14:23

Cette nuit j'ai fait un mix de zombies, buffy et BSG.

C'était trop génial. Choupi Choupi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/angel25
Asczdv
Membre
avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 3023

MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Dim 4 Jan 2015 - 14:27

Wow. Des détails greenface


The good times and the bad times both will pass. It will pass. It will get easier. But the fact that it will get easier does not mean that it doesn’t hurt now. And when people try to minimize your pain they are doing you a disservice. And when you try to minimize your own pain you’re doing yourself a disservice. Don’t do that. The truth is that it hurts because it’s real. It hurts because it mattered. And that’s an important thing to acknowledge to yourself. But that doesn’t mean that it won’t end, that it won’t get better. Because it will. John Green.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jag
Membre
avatar

Féminin
Age : 25
Messages : 15924

MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Dim 4 Jan 2015 - 14:30

Bah il y avait une invasion de zombies donc au début on luttait au sol mais ils étaient trop nombreux, on s'est donc réfugiés dans un vaisseau qu'on a fait démarrer.
Il restait encore des zombies donc on a du combattre en vol, une fois le nettoyage terminée on inspectait le vaisseau, voir ce qui était utile, etc
Il y avait une réserve de bouffe suffisante pour un moment mais il fallait qu'on trouve une solution sur le long terme, on ne pouvait pas rester en l'air éternellement.
Sur le vaisseau il y avait Spike aussi et plusieurs filles voulaient sortir avec ( oui là ca casse un peu le réalisme )
Après me souviens plus trop pense
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/angel25
-Hamster-
Membre
avatar

Masculin
Age : 23
Messages : 2097

MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Mar 6 Jan 2015 - 18:26

Je ne sais pas si vous aussi ça vous arrive (je n'en ai jamais entendu parler), mais des fois lorsque je fais x rêve, je n'arrive pas à réaliser telle action, qui peut pourtant être toute simple. Même si j'essaye plein de fois, ce sera impossible.

J'ai par exemple rêvé qu'une abeille se posait sur moi, donc qu'elle me gênait parce que j'avais très peur qu'elle me pique, donc que j'essayai de lui mettre un coup avec ma main mais impossible, comme si je n'avais aucune force pour faire ce mouvement.
Du coup le sentiment que je ressentais était très négatif, j'étais très oppressé par cette abeille.

L'abeille apparaît dans le dico des rêves mais ce n'est pas un rêve récurrent et rien n'est dit à propos de sa piqûre.

Par contre, concernant cette absence locale de force, ça l'est.

Pas besoin de chercher bien loin je pense ? Ça veut surement dire que dans ma vie je peux sans souci réaliser des choses mais que je mets des freins inutiles et ne les réalise donc pas alors que je n'en ai envie.




Allez, cours petit ! Allez plus vite ! Ouiiiiiiiiiiiiii !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FMR_
Membre


Messages : 445

MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Ven 23 Jan 2015 - 7:49

Bon je viens de survivre à des hommes armés qui nous tiraient dessus, le dernier il avait une technique inconnu, il prenait son fusil à pompe et il le tapait par terre, du coup le canon se repliait et les balles partaient vers le haut pour redescendre, un peu comme si on jetait une grenade de manière elliptique sauf que ça ressemblait à des boules de feu. Du coup ça m'arrangeait car ça laissait plus de temps pour prévoir leur chute et les éviter. Je me suis avancé car je savais qu'il tirait avant tout sur les flics qui étaient positionnés en arrière. A un moment le mec au fusil à pompe, dernier survivant de nos attaquant, n'a plus de munition. Je ne comprenais pas pourquoi le flic ne tirait pas (les autres s'étaient barrés je ne sais où), je me suis dit qu'il ne devait pas avoir le droit vu que l'autre était du coup désarmé mais je le vois courir et le frapper avec son fusil jusqu'à ce que notre attaquant crève, le sang giclait c'était fascinant. Du coup ça revient au même, il l'a tué, encore plus violemment même. Je me suis approché à côté d'un des cadavres qui avait disparu et laissé place à une gemme que le flic qui la regardait me laisse prendre. Ça m'a permis d'ouvrir un magasin avec des objets améliorés. Je ne savais pas quoi vendre, quelles armes je devais garder alors j'ai fermé mon inventaire (comme dans un jeu vidéo) et je me suis tourné vers mon loup, il savait qu'on devait prendre le bateau pour rejoindre une nouvelle terre mais il a peur des bateaux du coup il va apprendre à voler alors je me suis transformé en loup pour l'aider, je l'ai rejoins et il était avec une jeune fille au bord d'une falaise, ils pleuraient tout les deux, un vieil homme les regardait de loin, je me suis mis à côté de lui et je me suis re-transformé en homme, je n'osais pas les approcher, je ne savais pas quoi leur dire, je ne savais pas ce qu'ils regardaient mais ce n'était pas ce que je voyais, ça leur semblait si triste, le futur, le passé ou une scène en dehors de l'espace-temps, peut être un univers parallèle mais ça dépassait ce que je pouvais comprendre, il se passait où c'était passé quelque chose d'horrible à cet endroit que je ne pouvais voir. Le rêve bien pourri ^^ Bravo si vous trouvez une interprétation, je crois qu'il faut surtout que j'arrête de regarder des fictions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mauvaizherbe
Membre
avatar

Féminin
Age : 25
Messages : 1297

MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Lun 2 Fév 2015 - 19:09

Les gars... Cette nuit j'ai rêvé de Ask xD.
Il était méga fort à l'escalade et je galérais à le suivre. C'est génial non ?
Faut vraiment que j'arrête de mettre à jour mes snapchats avant d'aller dormir quoi..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mauvaizherbe.wordpress.com/
FMR_
Membre


Messages : 445

MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Lun 2 Fév 2015 - 22:58

Tu ne pouvais faire plus beau rêve. Je ne suis pas sûre de ce que tu entends par escalade mais quoi qu'il en soit cela a du être riche en émotion ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mauvaizherbe
Membre
avatar

Féminin
Age : 25
Messages : 1297

MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Mar 3 Fév 2015 - 23:23

J'entends de la vraie escalade voyons! Celle qui fait suer, qui agite les neurones, qui nous rend tout chose ! SUR UN ROCHER, FMR. 'FIN UNE FALAISE QUOI.

En fait je vous ai menti... Je suis KissLio8965435.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mauvaizherbe.wordpress.com/
Asczdv
Membre
avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 3023

MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Mar 3 Fév 2015 - 23:58

Mauvaizherbe a écrit:
J'entends de la vraie escalade voyons! Celle qui fait suer, qui agite les neurones, qui nous rend tout chose ! SUR UN ROCHER, FMR. 'FIN UNE FALAISE QUOI.

En fait je vous ai menti... Je suis KissLio8965435.

lolilol

Oh merde et maintenant je lit ton rêve. Ca me fait flipper.
Genre moi à l'escalade lolilol t'as vu quel snap pour dire ça ? Du coup je veux des détails Razz

Dit moi je ressemblais à ça ?

Parce que c'est très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très très, très, très loin de la réalité.

N’empêche, maintenant que FMR m'a rencontré, je vois qu'il sait qu'avec moi, l'escalade peut vouloir dire beaucoup de choses...














Ou pas ?


The good times and the bad times both will pass. It will pass. It will get easier. But the fact that it will get easier does not mean that it doesn’t hurt now. And when people try to minimize your pain they are doing you a disservice. And when you try to minimize your own pain you’re doing yourself a disservice. Don’t do that. The truth is that it hurts because it’s real. It hurts because it mattered. And that’s an important thing to acknowledge to yourself. But that doesn’t mean that it won’t end, that it won’t get better. Because it will. John Green.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mauvaizherbe
Membre
avatar

Féminin
Age : 25
Messages : 1297

MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Mer 4 Fév 2015 - 18:56

C'était un vieux snap ! de la table là j'crois. J'me souviens plus xD. Non mais genre t'étais limite un Yamakasi quoi. UN VRAI UN DUR.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mauvaizherbe.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Mar 17 Fév 2015 - 10:37

c'est fou comme un détail à la con de ta journée peut influencer un rêve. J'ai regardé Rizzoli & Isles hier soir, dans le premier épisode on voyait une moto à peine deux secondes. Bin j'ai rêvé que j'avais une moto et que je me baladais avec. C'était le seul truc bien de mon rêve, d'ailleurs Razz
Revenir en haut Aller en bas
FMR_
Membre


Messages : 445

MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   Mar 17 Fév 2015 - 12:52

Le pire c'est quand ça retrace toute ta journée. Ton esprit a réussit a faire une histoire plus ou moins cohérente bien que complètement en dehors des réalités de tout ce à quoi t'as réfléchit, ce que tu as vu, les personnes à qui tu as parlé. Ca me le fait ces derniers temps, avant ça ne m'arrivait pas je crois, c'est drôle quand tu te réveilles t'arrives à associer chaque élément à des moments que tu as vécu la veille.

Pourquoi il était pourri ton rêve en dehors de ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parlons de vos rêves (Science et interprétation des rêves)
Revenir en haut 
Page 16 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» Densité et qualité des cafés ? quelle interprétation faire ?
» Jingle bells Belle interprétation d'Estelle à découvrir
» Chacun son interprétation II
» La nouvelle interprétation des rêves, Tobie Nathan
» [Terminé] Interprétation d'une photo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- LE FORUM DONT TU ES LE HEROS - :: Théories foireuses et complots-
Sauter vers: